Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les résultats à douze mois d’un traitement par mouvement contraint se maintiennent un an plus tard - 07/09/10

Doi : KINE-08-09-2010-10-104-105-1779-0123-101019-201003623 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Résumé de : Wolf SL, Winstein CJ, Miller JP, Thompson PA, Taub E, Uswatte G, Morris D, Blanon S, Nichols-Larsen D, Clark PC.

Retention of upper limb function in stroke survivors who have received contraint-induced movement therapy : the EXCITE randomized trial. The Lancet Neurology 2008;7:33-40. [Préparé par Gro Jamtvedt et Kare Birger Hagen, rédaction CAP.]

Question : On connaît les résultats à 12 mois du traitement par mouvement contrarié (ou le CIMT pour constraint induced movement therapy) après un accident vasculaire cérébral (AVC). Se maintiennent-ils à 2 ans ?

Type d’étude : Étude de suivi de 24 mois après un essai contrôlé randomisé et croisé en double insu du CIMT. L’article présente les résultats du groupe d’intervention ayant reçu le CIMT sans délai après l’AVC.

Participants : 106 des 222 participants présentant des séquelles légères à modérées après un AVC ayant eu lieu au cours des 3 à 9 mois précédant l’étude.

Interventions : Un programme de 2 semaines de CIMT. Pendant ces 2 semaines, les participants portaient la moufle sur la main et le poignet le moins atteint pendant au moins 90 % du temps éveillé, jusqu’à 6 heures par jour, 5 jours par semaine. L’exercice consistait en la réalisation en continu pendant 15 à 20 minutes d’entraînements de comportement de la main hémiplégique et en effectuant des tâches spécifiques répétitives, comme se coiffer ou porter les aliments à la bouche pour manger. Le port de la moufle était encouragé par les soignants.

Évaluation : Ont été déterminées la fonction des mouvements du membre supérieur hémiplégique (WMFT ou wolf motor function test) et une évaluation du volume et de la qualité de l’exécution de 30 tâches quotidiennes (le MAL, ou Motor Activity Log, une cotation de 0 à 5 déterminée par entretien) à 12, 12,5, 16, 20 et 24 mois. Le SIS (stroke impact scale) était utilisé pour évaluer l’état général et la qualité de vie à 12, 16 et 24 mois.

Résultats : 34 % des sujets qui avaient eu un CIMT dès la randomisation avaient quitté l’étude à 24 mois. De 12 à 24 mois, aucune diminution significative de la vitesse d’exécution du WMFT n’a été observée (différence moyenne 0,32 s, IC95 % [– 3,03 à 3,07]). Pendant cette même période, la force du membre atteint s’est améliorée comme l’attestent le poids soulevé (+ 1,39 kg, IC95 % [0,04 à 2,74]) et la force de préhension (4,39 kg, IC95 % [1,86 à 6,91]). Il n’y avait pas de différence pour le MAL : volume d’utilisation (0,17, IC95 % [– 0,04 à 0,38]) et qualité du geste (0,14, IC95 % [-0,06 à 0,34]).

Conclusion : Les meilleurs résultats observés à 12 mois après un programme de CIMT de 2 semaines persistent à 24 mois.


Plan



© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 10 - N° 104-105

P. 16-17 - août-septembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Travailler les ischio-jambiers en course externe pour les allonger
  • Jean-Louis Estrade
| Article suivant Article suivant
  • Atélectasie du poumon droit : intérêt du Cough-Assist® ?
  • Émilie Bialais, Thibault Coppens, Jean Roeseler

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.