Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

« Paradoxe des fumeurs » et stratégie de reperfusion à la phase aiguë de l’infarctus du myocarde - 13/09/10

Doi : 10.1016/j.ancard.2010.07.006 
F. Addad , Z. Dridi, M. Jemmali, K. Mzoughi, M. Hassine, I. Ghrissi, S. Hamdi, M. Mahjoub, F. Betbout, M. Ben Farhat, H. Gamra
Unité de recherche cardiothrombose 04-08, service de cardiologie A, CHU Fattouma Bourguiba, 5000 Monastir, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Plusieurs travaux ont montré une mortalité paradoxalement plus faible chez les fumeurs ayant bénéficié d’une thrombolyse à la phase aiguë de l’infarctus du myocarde (IDM) comparativement aux non-fumeurs. Ce « paradoxe des fumeurs » a été par ailleurs peu étudié en cas d’angioplastie primaire.

But du travail

Étudier l’impact du tabagisme sur la mortalité à 30 jours des patients admis pour un IDM selon la stratégie de reperfusion.

Patients et méthodes

Étude réalisée à partir du registre des IDM avec sus-décalage ST incluant 688 patients ayant bénéficié, soit d’une thrombolyse hospitalière ou préhospitalière (n=397) ou d’une angioplastie primaire (n=291). Parmi ces patients, 482 (70,1 %) étaient des fumeurs actifs.

Résultats

Dans le groupe thrombolyse, la prévalence de l’hypertension artérielle, du diabète et des IDM antérieurs était significativement plus faible chez les patients tabagiques. Dans le groupe angioplastie primaire, le diabète et l’hypertension artérielle étaient moins fréquents. La mortalité à j30 des patients tabagiques était significativement plus faible chez les fumeurs en cas de thrombolyse comparativement aux non-fumeurs (5,3 vs 13 % ; p=0,008). En analyse multivariée, l’état de choc (p<0,0001), l’IDM antérieur (p=0,03) et le tabagisme actif (p=0,03) étaient des facteurs prédictifs de mortalité en cas de thrombolyse. Dans le groupe des patients ayant bénéficié d’une angioplastie primaire, la mortalité des fumeurs avait une tendance à être plus faible (10 vs 17,6 % ; p=0,07).

Conclusion

« Le paradoxe des fumeurs » semble être observé principalement chez les patients ayant bénéficié d’une thrombolyse.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Previous studies have shown that smokers with acute myocardial infarction (AMI) treated by thrombolysis have lower mortality rates than nonsmokers, a phenomenon often termed “smoker’s paradox”. This “smoker’s paradox” has been rarely studied in case of primary angioplasty.

Aim of the study

To evaluate the impact of smoking status on the early mortality of patients admitted with AMI with regard to the strategy of reperfusion (intravenous thrombolysis versus primary angioplasty).

Patients and methods

Study undertaken from the Monsatir registry of ST elevation MI including 688 patients having had either a hospital or a prehospital thrombolysis (n=397) or a primary angioplasty (n=291). Among those patients, 482 (70.1%) were active smokers.

Results

In the thrombolysis group, the prevalence of hypertension, diabetes and anterior location of MI was significantly less among smokers. In the group primary angioplasty, only diabetes and hypertension were less frequent. The immediate mortality was significantly less among smokers in case of thrombolysis comparatively to non-smokers (5.3 vs 13%; p=0.008). By multivariate analysis, cardiogenic shock (p<0.0001), anterior MI (p=0.03) and active smoking (p=0.03) were independent predictive factors of mortality in case of thrombolysis. A trend toward a lower mortality among smokers was observed in the primary angioplasty group (10 vs 17.6%; p=0.07).

Conclusion

“The smoker’s paradox” seems to be observed mainly among patients having had thrombolysis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Infarctus du myocarde, Tabac, thrombolyse, Angioplastie primaire

Keywords : Myocardial infarction, Tobacco, thrombolysis, Primary angioplasty


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 59 - N° 4

P. 183-189 - août 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial Board
| Article suivant Article suivant
  • Facteurs de risque cardiovasculaire chez les travailleurs postés d’une centrale de production d’électricité au centre tunisien
  • S. Chatti, F. Debbabi, A. Ben Abdelaziz, R. Harbaoui, H. Ghannem, N. Mrizak

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.