Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Comment prendre en charge la somnolence associée à la maladie de Parkinson ? - 24/09/10

Doi : 10.1016/j.neurol.2010.07.015 
V. Cochen De Cock , Y. Dauvilliers
Unité des troubles du sommeil, service de neurologie, CHU Gui-de-Chauliac, 80, avenue Augustin-Fliche, 34295 Montpellier cedex 5, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La somnolence diurne est une plainte très fréquente au cours de la maladie de Parkinson. Idéalement, elle doit être explorée par une échelle de somnolence d’Epworth, un enregistrement du sommeil et des tests itératifs de latence d’endormissement. Elle peut être secondaire à un mauvais sommeil de nuit dont il faut rechercher la cause (douleur, nycturie, syndrome des jambes sans repos, apnées du sommeil et dépression) et la traiter autant que possible. Elle peut être iatrogène, secondaire aux traitements dopaminergiques et en particulier, aux agonistes dopaminergiques qui peuvent favoriser l’insomnie et/ou la somnolence en journée parfois sous forme d’attaques de sommeil. Des adaptations thérapeutiques, voire si elle est indiquée, la stimulation cérébrale profonde pourraient améliorer la symptomatologie. Enfin, la somnolence peut être liée à la maladie elle-même par atteinte des circuits de régulation de la veille et du sommeil. Lorsque les traitements des causes du mauvais sommeil de nuit et les adaptations thérapeutiques des médicaments dopaminergiques ne suffisent pas à améliorer la somnolence, des stimulants de la vigilance peuvent être introduits. Leur efficacité est variable mais de nouvelles molécules prometteuses sont en cours de développement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Excessive daytime sleepiness (EDS) is frequent in Parkinson’s disease. It should be explored by an Epworth sleepiness scale, a nighttime sleep recording and multiple sleep latency tests. EDS can be secondary to disturbed nighttime sleep that should be explored first. The main reasons for nighttime sleep disturbances are pain, nycturia, restless legs syndrome, obstructive sleep apnea syndrome and depression. They should be treated step by step. EDS can also be secondary to antiparkinsonien dopaminergic treatments that can induce nighttime insomnia and/or daytime sleepiness sometimes with sleep attacks. Treatment modifications and, when indicated, deep brain stimulation can improve these symptoms. Furthermore, EDS can be secondary to the disease itself modifying the sleep wake regulation systems. When the treatment of disturbed nighttime sleep and adjustments of the dopaminergic treatments are not sufficient to improve EDS, wake promoting treatments can be used. Their efficacy is variable but new hopeful drugs are coming soon.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Somnolence, Maladie de Parkinson, Nycturie, Ventilation nocturne, Hypersomnie secondaire

Keywords : Sleepiness, Parkinson’s disease, Nycturia, Nocturnal ventilation, Secondary hypersomnia


Plan


© 2010  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 166 - N° 10

P. 793-799 - octobre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La motricité redevient-elle normale en sommeil paradoxal ? Le trouble comportemental en sommeil paradoxal
  • I. Arnulf
| Article suivant Article suivant
  • La dysarthrie au cours de la maladie de Parkinson. Histoire naturelle de ses composantes : dysphonie, dysprosodie et dysarthrie
  • S. Pinto, A. Ghio, B. Teston, F. Viallet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.