Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quelles pistes pharmacologiques non-dopaminergiques pour le traitement de la maladie de Parkinson ? - 24/09/10

Doi : 10.1016/j.neurol.2010.08.002 
P. Derkinderen a, b, c,
a Inserm, U 913, 44093 Nantes, France 
b Université de Nantes, 1, Quai-de-Tourville, 44000 Nantes, France 
c Service de neurologie, CHU de Nantes, boulevard Jacques-Monod, 44093 Nantes cedex 1, France 

Inserm, U913, 1, place Alexis-Ricordeau, 44093 Nantes cedex 1, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Il est désormais clairement établi que la maladie de Parkinson ne se limite pas à l’atteinte des neurones dopaminergiques de la substance noire. De nombreuses structures extranigrales sont touchées par le processus pathologique de la maladie et cette atteinte serait responsable de la survenue des signes non-moteurs et moteurs doparésistants. Les bases physiopathologiques et la prise en charge pharmacologique de ces atteintes non-dopaminergiques sont discutées dans cette revue.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

It has become increasingly evident over the past years that the pathological process in Parkinson’s disease extends well beyond the substantia nigra and involves non-dopaminergic neurotransmitter systems that mediate motor and non-motor symptoms. In this article, both the pathophysiology and the pharmacological management of these non-dopaminergic symptoms are discussed.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maladie de Parkinson, Signes non-moteurs, Dyskinésies

Keywords : Parkinson’s disease, Non-motor symptoms, Dyskinesias


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 166 - N° 10

P. 811-815 - octobre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La dysarthrie au cours de la maladie de Parkinson. Histoire naturelle de ses composantes : dysphonie, dysprosodie et dysarthrie
  • S. Pinto, A. Ghio, B. Teston, F. Viallet
| Article suivant Article suivant
  • Maladie de Parkinson : de la physiopathologie des troubles psychiques à la maîtrise du traitement dopaminergique
  • S. Thobois, C. Ardouin, E. Schmitt, E. Lhommée, H. Klinger, J. Xie, C. Lagrange, A. Kistner, M. Aya Kombo, V. Fleury, A. Poisson, V. Fraix, E. Broussolle, P. Pollak, P. Krack

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.