Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement des pseudokystes du pancréas par kystogastrostomie laparoscopique - 01/01/04

Doi : 10.1016/j.anchir.2004.03.009 

P.  Hauters a * ,  J.  Weerts b ,  C.  Peillon c ,  G.  Champault d ,  B.  Bokobza e ,  G.  Roeyen f ,  E.  Totte g ,  F.  Siriser h *Auteur correspondant.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But. - Évaluer les résultats cliniques de la kystogastrostomie laparoscopique et préciser les avantages potentiels de cette nouvelle option thérapeutique.

Patients et méthodes. - Cette étude a concerné 12 patients porteurs d'un pseudokyste du pancréas et opérés par kystogastrostomie laparoscopique entre 1997 et 2002. Il y avait cinq hommes et sept femmes avec un âge médian de 46 ans (extrêmes : 32-72). Chez dix patients, le pseudokyste était apparu au décours d'une pancréatite aiguë et le délai médian entre l'épisode aigu et la chirurgie était de sept mois (extrêmes : 2-24). Chez deux patients, le pseudokyste était associé à une pancréatite chronique. Tous les patients étaient porteurs d'un kyste unique comprimant la face postérieure de l'estomac et dont le diamètre médian était de 9 cm (extrêmes : 5-14).

Résultats. - L'intervention fut réalisée par laparoscopie endogastrique chez six patients et par laparoscopie intrapéritonéale transgastrique chez six autres. Une conversion fut nécessaire car le pseudokyste n'avait pas pu être correctement localisé par laparoscopie. La taille médiane de la kystogastrostomie était de 3 cm (extrêmes : 2-5). Chez huit patients, le pseudokyste contenait encore des débris nécrotiques. La durée médiane des interventions fut de 90 minutes (extrêmes : 60-140) et la durée médiane du séjour postopératoire de six jours (extrêmes : 4-24). Nous n'avons enregistré aucune mortalité et la morbidité postopératoire immédiate s'est résumée à un hématome des grands droits sur orifice de trocart. Un patient fut réhospitalisé au vingtième jour postopératoire pour surinfection du pseudokyste attribuable à une fermeture partielle de la kystogastrostomie. Ce patient fut traité endoscopiquement par la mise en place d'une prothèse. Un patient fut perdu de vue deux mois après l'intervention. Avec un suivi clinique et radiologique médian de 12 mois (extrêmes : 6-36), aucune récidive de pseudokyste n'a été observée.

Conclusions. - Dans cette série, la kystogastrostomie par laparoscopie est une technique efficace avec une faible morbidité. Cette technique présente deux avantages majeurs : un excellent contrôle de l'hémostase et la possibilité de réaliser une large communication avec ablation d'éventuels débris nécrotiques minimisant les risques de surinfection ou de récidive du pseudokyste.

Mots clés  : Pseudokyste pancréatique ; Laparoscopie ; Kystogastrostomie ; Drainage interne ; Pancréatite.

Abstract

Aim. -To evaluate the clinical results of laparoscopic cystogastrostomy and to determine the potential advantages of this new therapeutic option.

Patients and methods. - This study concerned 12 patients presenting with pancreatic pseudocyst and operated on by laparoscopic cystogastrostomy between 1997 and 2002. There were five men and seven women with a median age of 46 years (range: 30-72). In ten patients, the pseudocyst developed after acute pancreatitis and the median delay between the acute onset and surgery was 7 months (range: 2-24). In two patients, the pseudocyst was associated with chronic pancreatitis. All the patients had a single cyst bulging into the posterior wall of the stomach and the median cyst diameter was 9 cm (range: 5-14).

Results. - Endoluminal gastric laparoscopy was used in six patients and intraperitoneal transgastric laparoscopy in six patients. Conversion to open surgery was required in one patient because the cyst could not be correctly localised by laparoscopy. The median size of the cystogastrostomy was 3 cm (range: 2-5). In eight patients, necrotic debris were still present within the cyst. The median operative time was 90 min (range: 60-140) and the median postoperative hospital stay was 6 days (range: 4-24). No mortality was recorded and postoperative morbidity was limited to one haematoma of the rectus sheath on a port site. One patient was readmitted on the 20th postoperative day because of cyst infection due to partial closure of the cystogastrostomy and was treated by endoscopic placement of a stent. One patient was lost for follow-up 2 months after surgery. With a median clinical and radiological follow-up of 12 months (range: 6-36), no recurrence of pancreatic pseudocyst was observed.

Conclusions. - In this series, laparoscopic cystogastrostomy is associated with a low postoperative morbidity and an effective permanent result. Laparoscopy has two main advantages: an excellent control of haemostasis and the creation of a wide communication with debridement of the cyst contents thus minimizing the risk of infection or recurrence of the pseudocyst.

Mots clés  : Pancreatic pseudocyst ; Laparoscopy ; Cystogastrostomy ; Internal drainage ; Pancreatitis.

Plan



© 2004  Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 129 - N° 6-7

P. 347-352 - juillet-août 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Trevira®: une nouvelle prothèse en polyester pour la cure des éventrations. Résultats d'une étude expérimentale
  • J. Zieren, J.M. Proske, H. Neuss, M. Paul, J.M. Müller
| Article suivant Article suivant
  • Colostomie de décharge vs endoprothèse colique autoexpansive : comparaison des deux techniques dans l'occlusion colique gauche aiguë par obstacle tumoral
  • P. Baqué, P. Chevallier, F. Karimdjee Solihi, M.A. Rahili, A. Iannelli, E.I. Benizri, J.-L. Bernard, J.-M. Bereder, F. Oddo, B. Padovani, J. Gugenheim, D. Benchimol, A. Bourgeon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.