Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Prothèse totale du coude de première intention - 27/09/10

[44-338]  - Doi : 10.1016/S0246-0467(10)51005-5 
P. Mansat , N. Bonnevialle
Service d'orthopédie-traumatologie, Hôpital universitaire de Toulouse-Purpan, place du Docteur-Baylac, 31059 Toulouse, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 17
Iconographies 37
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les prothèses totales de coude ont évolué depuis ces dernières années pour devenir plus fiables avec des résultats plus reproductibles. L'objectif d'une prothèse de coude est de retrouver une cinétique articulaire proche de la normale permettant d'obtenir un coude mobile, stable et indolore. Après l'échec des premières prothèses à charnière contraintes, deux types de prothèses ont été développés : les prothèses sans charnière, à glissement ou de resurfaçage, et les prothèses à charnière semi-contraintes. Les premières ne possèdent pas de stabilité intrinsèque à l'implant, et leur stabilité repose sur une reconstruction des structures ligamentaires et la restitution de l'équilibre des parties molles périarticulaires. Les secondes possèdent une stabilité intrinsèque à l'implant permettant de les utiliser dans un spectre d'indication plus large même en présence d'une perte osseuse ou d'une insuffisance ligamentaire. Si la polyarthrite rhumatoïde était l'indication préférentielle des prothèses totales de coude, les indications traumatiques ainsi que les révisions chirurgicales sont de plus en plus prépondérantes. Le type de prothèse utilisé est fonction du patient, de l'étiologie, des conditions locales et de l'expérience du chirurgien. Une technique chirurgicale rigoureuse et codifiée, adaptée à la prothèse choisie et une connaissance parfaite de l'ancillaire et des différentes étapes de pose permettent d'obtenir des résultats reproductibles stables avec le temps tout en limitant le taux de complications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Coude, Arthroplastie, Prothèse articulaire, Polyarthrite rhumatoïde, Fracture du coude


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Paralysies de la flexion et de l'extension du coude
  • M. Chammas, B. Coulet
| Article suivant Article suivant
  • Révision des prothèses totales de coude
  • P. Mansat, N. Bonnevialle

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.