Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Kératopathie centrale toxique et fibromyalgie : à propos d’un cas - 27/09/10

Central toxic keratopathy and fibromyalgia: A case report

Doi : 10.1016/j.jfo.2010.06.004 
N. Mesplié , J. Kérautret, S. Léoni-Mesplié, E. Bardet, J. Colin
Service d’ophtalmologie, CHU Pellegrin, place Amélie Raba-Léon, 33076 Bordeaux cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Nous décrivons le cas d’une patiente fibromyalgique qui suite à une chirurgie réfractive Lasik a présenté une kératite lamellaire diffuse compliquée d’une kératopathie toxique centrale.

Cas clinique

Une patiente de 51 ans suivie depuis plusieurs années pour fibromyalgie, consulte pour baisse d’acuité visuelle, une semaine après une chirurgie réfractive cornéenne avec laser femtoseconde réalisée sans incident ni complication peropératoires. À la consultation, une opacité stromale aux deux yeux au niveau de l’interface du capot évocatrice de kératite lamellaire diffuse est observée. Un traitement intensif par collyre corticoïde topique aux deux yeux et un soulèvement du capot cornéen gauche avec lavage de l’interface sont réalisés. Malgré le traitement, Les opacités cornéennes n’ont régressé que très lentement, et il s’y est associé au niveau de l’œil gauche une hypermétropisation ; le diagnostic de kératopathie centrale toxique est évoqué. L’acuité visuelle, extrêmement fluctuante, reste limitée à 7/10e (œil droit) et 6/10e (œil gauche).

Conclusion

La kératite lamellaire diffuse est une inflammation non spécifique, stérile, du stroma au niveau de l’interface cornéenne. La kératopathie centrale toxique, d’étiologie indéterminée, associe opacité cornéenne, avec secondairement hypermétropisation et amincissement stromal. Des travaux récents ont souligné une diminution de la sensibilité cornéenne chez les fibromyalgiques. Un lien entre fibromyalgie, kératite lamellaire diffuse et kératopathie centrale toxique peut être évoqué au vue de cette observation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

A patient with fibromyalgia after laser refractive surgery presented bilateral diffuse lamellar keratitis complicated by central toxic keratopathy.

Clinical case

A 51-year-old patient, followed for fibromyalgia, consulted for visual loss 1 week after laser in situ keratomileusis. Slit lamp examination revealed stromal infiltrate in both eyes into the flap interface. Confocal microscopy showed an infiltration of inflammatory cells into the anterior stroma and the flap interface. Intensive topical corticosteroid treatment was used and the left eye was treated with flap lifting and interface irrigation. The corneal infiltrates decreased very slowly, and the left eye developed postoperative hyperopia. Diagnosis of central toxic keratopathy was discussed. Visual acuity, highly volatile, was limited to 7/10 (right eye) and 6/10 (left eye).

Conclusion

Diffuse lamellar keratitis (DLK) is a sterile inflammation after laser in situ keratomileusis. Central toxic keratopathy is characterized by noninflammatory central corneal opacification with a significant hyperopic shift. The cause of central toxic keratopathy is unknown. Fibromyalgia is a widespread, chronic pain disorder that includes a complex constellation of somatic and emotional symptoms. Patients often complain of dry eye sensations. Recent studies have highlighted a reduced corneal sensitivity in patients with fibromyalgia. There could be a relation between fibromyalgia, diffuse lamellar keratitis, and central toxic keratopathy. Some precautions may be used before LASIK in patients with fibromyalgia.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Kératopathie, Fibromyalgie, Kératite lamellaire, Chirurgie réfractive Lasik

Keywords : Keratopathy, Fibromyalgia, Lamellar keratitis, Laser refractive surgery


Plan


 Le texte de cet article est également publié en intégralité sur le site de formation médicale continue du Journal français d’ophtalmologie : www.e-jfo.fr,%20sous%20la%20rubrique/ « Cas clinique » (consultation gratuite pour les abonnés).


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 7

P. 493.e1-493.e5 - septembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement des décollements de l’épithélium pigmentaire par photothérapie dynamique, IVT de ranibizumab, sous-ténonienne de triamcinolone
  • N. Hajouli, A. Hiesch, J.-C. Quintyn
| Article suivant Article suivant
  • Xeroderma pigmentosum compliqué d’une tumeur intracérébrale : à propos d’un cas
  • K. El Ouazzani Chahdi, A. Karim, Y. Salhi, A. Melhaoui, R. Daoudi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.