Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Vertébroplastie : évaluation clinique et radiologique à plus de dix ans - 04/10/10

Doi : 10.1016/j.neurad.2009.10.004 
J. Franc a, , b , P. Lehmann b, G. Saliou b, P. Monet b, E.-M. Kocheida b, E. Daguet b, A. Laurent b, D. Legars b, H. Deramond b
a Service de neuroradiologie, hôpital Lariboisière, 2, rue Ambroise-Paré, 75010 Paris, France 
b Service de neuroradiologie diagnostique et interventionnelle, centre hospitalier universitaire d’Amiens, place Victor-Pauchet, 80000 Amiens, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Objectives

Ten years follow-up of the first patients treated with percutaneous vertebroplasty.

Patient and methods

Eighteen patients were retrospectively reviewed having undergone vertebroplasty in our centre between 1989 and 1998. Eight were treated for angioma, eight for osteoporotic compression and two followed for myeloma. They all underwent clinical and radiological evaluation in 2007 (standard X-rays, CT scan and MRI). These examinations were compared to prior baseline pre- and post-therapeutic images.

Results

Radiological characteristic of cement remained unchanged in the long term and there was no modification of anatomical structures in contact with it. Even if the distribution of cement was asymmetrical there was no fracture of the treated vertebras at distance. Degenerative changes of discs facing the vertebroplasty were not more pronounced than for distant discs. We found no significant signal or density anomaly of disc in contact direct with cement. 38.8 % of the patients presented new fractures (n=30). Seventy percent of the fractures were multiple and contiguous. In the long term, all patients reported improvement of pain after the procedure.

Conclusion

In our series, we found a good stability of treatment over time. This study shows the long-term safety of percutaneous acrylic vertebroplasty, in particular harmlessness of cement for bone and discs in contact.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Percutaneous acrylic vertebroplasty, Cement, Fractures, Discs, Osteoporosis, Vertebral angioma


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 4

P. 211-219 - octobre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Mixed perfusion: A combined blood supply to the brain tissue by multiple arteries
  • R.P.H. Bokkers, P.J. van Laar, A. van der Zwan, W.P.Th.M. Mali, J. Hendrikse
| Article suivant Article suivant
  • Posterior fossa imaging in 158 children with ataxia
  • N. Boddaert, I. Desguerre, N. Bahi-Buisson, S. Romano, V. Valayannopoulos, Y. Saillour, D. Seidenwurm, D. Grevent, L. Berteloot, A.-S. Lebre, M. Zilbovicius, S. Puget, R. Salomon, T. Attie-Bitach, A. Munnich, F. Brunelle, P. de Lonlay

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.