Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Difficulté de l’accompagnement du vieillissement en institution centré sur le sujet - 07/10/10

Doi : 10.1016/j.etiqe.2010.07.002 
G. Agozzino
65, bis C, rue de la Paix, 10000 Troyes, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’homéostasie identitaire et la prévention des démences séniles. Mon hypothèse met en avant l’idée que l’équilibre psychique du sujet est fonction des déterminants internes et externes qui lui confèrent ce qu’il possède de plus intime, d’unique, au même titre que ses empreintes digitales, à savoir : son identité. Cette stabilité nécessaire au bon fonctionnement de la psyché je l’ai appelée « homéostasie identitaire » afin qu’il y ait correspondance avec la part biologique de l’être humain. C’est le langage (la langue parlée) qui façonne l’identité du sujet : celle-ci naît dans les échanges langagiers. Dans mon hypothèse, le langage est pris au pied de la lettre. Il s’agit de démontrer en quoi l’apprentissage des mots (des structures grammaticales et syntaxiques) et leur résonance va préparer l’enfant à s’assimiler au milieu dans lequel il évolue. Dans l’ensemble des mécanismes identitaires, il faut y inclure, « à place égale », la parole (facteur de socialisation) en tant que composante sociale. C’est cette composante sociale qui, dans mon hypothèse, détermine l’identité du sujet. La parole m’interpelle doublement : elle me « parle » parce que je la comprends et elle m’exprime tout en me permettant de m’exprimer. Elle exprime mon humanité (mon appartenance à cette humanité). Et pour cela, ou par cela, mon humanité est réductible : elle se réduit si ma parole ou la parole autour de moi se réduit et peut-être disparaît-elle si la parole autour de moi disparaît. Notre propos est d’insister sur le postulat suivant : « pour exister, l’humain à besoin de se conformer à être ce que l’on dit qu’il est ». En effet, les rôles sociaux sont des rôles attendus : notre langage, articulé et non verbal signifie à l’enfant la place qui est la sienne et celle où on l’attend plus tard. Nous sommes bien dans la relation langagière qui « prescrit » et qui « proscrit » : celui qui prend la parole prend une place et donne une place à l’autre. La relation langagière ouvre la porte à bien des disciplines qui nous permettent de mieux comprendre comment nous nous fabriquons les uns les autres.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

“Identity homeostasis”. My hypothesis presents the following view : the psychic equilibrium of the subject is a function of the internal and external determinants which endow him with the most personal and unique character traits as distinctive as fingerprints themselves: namely his identity. This balance, necessary to the healthy operation of the psyche, I have named “identity homeostasis”, to draw attention to the fact that it analogous to its biological counterpart in human beings. It is language (specifically the spoken word) which shapes the “identity” of the subject: the vital entity which is progressively induced by linguistic communication. According to my hypothesis, the spoken word is assumed to have primacy over the written word. It is concerned to show how learning words and their sounds gradually prepare the child to respond to the environment in which he/she has been placed. Amongst the identifying determinants, it is necessary to assign to the spoken word (the instrument of socialization) an importance equal to the social component itself. It is this social component in tandem with spoken word which, in my hypothesis, determines the identity of the subject. The spoken word has a dual significance for me: it “speaks” to me because I understand it and, reciprocally, it expresses everything I mean by the very fact of allowing me to express myself. And through that, and by means of that, my humanity is reducible: that is to say, it is diminished if my ability to speak is impaired, or if conversation around me becomes less frequent; furthermore, it disappears if spoken words are withdrawn (from my environment). We postulate that: in order to exist, the human needs “to become what others ‘speak’ him to be”. We really are enmeshed in the linguistic relation which rules in and rules out. He who receives the spoken word takes his own place, and simultaneously, assigns a place to someone else. Linguistic transactions open the door to the disciplines which enable us better to understand how we build our social identity in relation to the social identity of others.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Homéostasie identitaire, Mécanismes identitaires, Démence sénile, Maladie d’Alzheimer, Psychanalyse

Keywords : Identity homeostasis, Identifying determinants, Senile dementia, Alzheimer’s disease, Psychoanalysis


Plan


 Traduction effectuée par le Pr Trevor Eaton, dir. de la revue internationale « Literary semantics ».


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 7 - N° 3

P. 134-140 - septembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La singularité de l’image médicale. Quatre propositions et une question
  • D. Liotta
| Article suivant Article suivant
  • Tarification à l’activité et nouvelle gouvernance
  • F. Berard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.