Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Chirurgie robotique en gynécologie : état des connaissances. Revue de la littérature - 11/10/10

Doi : 10.1016/j.jgyn.2010.06.008 
C. Zacharopoulou a, , b , N. Sananes b, E. Baulon b, O. Garbin b, A. Wattiez a, b
a IRCAD/EITS, institut de recherche contre les cancers de l’appareil digestif, Bas Rhin, 1, place de l’Hôpital, 67091 Strasbourg cedex, France 
b Pôle de gynécologie-obstétrique, département de gynécologie-obstétrique, hôpital de Hautepierre, CHU Strasbourg, hôpitaux universitaires de Strasbourg, avenue Molière, 67098 Strasbourg, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les robots téléopératoires, qui se développent depuis une dizaine d’années, représentent une révolution dans le domaine de la chirurgie mini-invasive. En effet, en restaurant la vision en trois dimensions et la liberté des mouvements de la main du chirurgien, le robot diminue les difficultés techniques de la cœlioscopie. Le robot ramène donc le chirurgien aux gestes à ciel ouvert tout en conservant le caractère mini-invasif et devrait permettre ainsi aux chirurgiens laparotomiques de passer plus facilement aux techniques mini-invasives. Cependant, il persiste des inconvénients : la taille et l’encombrement du robot, son temps d’installation, l’absence de retour de force et le coût de la chirurgie robotique. À ce jour, le robot a été utilisé en gynécologie dans les reperméabilisations tubaires, les myomectomies, les hystérectomies, les promontofixation et le traitement des cancers gynécologiques mais le bénéfice par rapport aux techniques laparoscopiques n’a pas encore été démontré et nécessitera des études prospectives à grandes échelles. Il conviendra également de confronter ce bénéfice aux contraintes organisationnelles et de coût.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Tele-operating robots, that have been developing for 10 years, are a revolution in the field of minimally invasive gynaecology. Indeed, by restoring three-dimensional view and the surgeon’s hand freedom, the robot diminishes the technical difficulties of laparoscopy. The robot brings the surgeon back to open-air movements while preserving the minimally invasive aspect of the procedure and should, therefore, allow an easier transition for laparotomic surgeons to minimally invasive techniques. However, some inconvenients remain: the robot’s size, its time-consuming installation, the lack of force feedback and the cost of robotic surgery. To this day, the robot was used in gynaecology for tubal reversal, myomectomies, hysterectomies, promontofixations and the treatment of gynaecological cancers, but the benefits compared to laparoscopic techniques have not yet been demonstrated and will require large scale prospective studies. These benefits will also have to be weighed up to the cost and organizational constraints.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Gynécologie, Laparoscopie, Téléchirurgie, Robot, Da Vinci

Keywords : Gynaecology, Laparoscopy, Telesurgery, Robot, Da Vinci


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 39 - N° 6

P. 444-452 - octobre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Mise au point : traitements anticancéreux et réserve ovarienne
  • C. Basille, A. Torre, M. Grynberg, V. Gallot, R. Frydman, R. Fanchin
| Article suivant Article suivant
  • Caractéristiques individuelles et mortalité associées au traitement hormonal substitutif de la ménopause : étude d’une cohorte française de femmes d’âge compris entre 60 et 69 ans
  • P. Ha-Vinh, H. Clavaud, L. Sauze

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.