Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les conjonctivites fibrosantes - 16/10/10

Doi : 10.1016/j.jfo.2010.07.004 
J. Gueudry , L. Vera, M. Muraine
Service d’ophtalmologie, hôpital Charles-Nicolle, CHU de Rouen, 1, rue de Germont, 76031 Rouen cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Le syndrome de conjonctivite fibrosante correspond à une conjonctivite chronique et synéchiante. Des altérations majeures de la surface oculaire, potentiellement cécitantes, sont possibles. Connaître et savoir diagnostiquer les étiologies des conjonctivites fibrosantes sont les conditions nécessaires pour proposer un traitement adapté. Le diagnostic de certitude de conjonctivite auto-immune doit être porté avant de proposer un traitement qui peut consister en une chimiothérapie cytotoxique par voie systémique non dénuée d’effets secondaires sévères. Enfin, au stade avancé, les techniques de réhabilitation visuelle peuvent s’avérer nécessaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Cicatricial conjunctivitis is chronic conjunctivitis with conjunctival fibrosis and may lead to alterations of conjunctival architecture, which are potentially sight-threatening. The patient’s medical history, physical exam, and laboratory tests often provide the diagnosis of the underlying disease. Causes of conjunctival cicatrization are autoimmune diseases such as ocular cicatricial pemphigoid, thermal and chemical burns, postinfectious conjunctivitis, Stevens-Johnson syndrome, etc. Medical management varies according to specific causes and may lead to severe side effects. Furthermore, strategies may be necessary to restore corneal transparency and normal palpebral architecture.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Conjonctivite fibrosante, Pemphigoïde cicatricielle, Syndrome de Stevens-Johnson, Nécrolyse épidermique toxique

Keywords : Cicatricial, Conjunctivitis, Pemphigoid, Stevens-Johnson syndrome, Toxic epidermal necrolysis


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 8

P. 577-585 - octobre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Syndrome de SUSAC. Modes d’entrée et évolutions variables : à propos de deux cas
  • H. El Chehab, A. Le Corre, G. Ract-Madoux, F. Le Moigne, A. Drouet, L. Guilloton, H. Taillia, B. Swalduz, G. Mourgues, C. Dot
| Article suivant Article suivant
  • Kératoconjonctivites à adénovirus
  • G. Renard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.