Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation des lames de laryngoscopes à usage unique - 01/01/04

Doi : 10.1016/j.annfar.2004.03.017 

A.  Fourneret-Vivier a ,  A.  Rousseau a ,  J.  Shum a ,  S.  Frenea b ,  J.M.  Fargnoli b ,  M.R.  Mallaret a * *Auteur correspondant.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs. - Évaluer la faisabilité du recours aux lames de laryngoscopes à usage unique et comparer les lames existant sur le marché entre elles pour sélectionner un modèle adapté dans le contexte de l'apparition du nouveau variant de la maladie de Creutzfeldt-Jacob.

Type d'étude. - Étude prospective ouverte comparative.

Matériel et méthodes. - Étude menée sur des patients intubés pour une intervention chirurgicale dans tous les blocs opératoires d'un centre hospitalier universitaire ; l'anesthésiste a rempli une fiche d'évaluation en attribuant une note pour neuf critères à chaque lame utilisée ; fiches saisies sur le logiciel Epi-Info. Il a été réalisé une comparaison du pourcentage des scores de satisfaction des gammes de lames à usage unique pour chaque critère et une évaluation par rapport aux lames réutilisables.

Résultats. - Six gammes de lames testées (225 lames utilisées). Les lames à usage unique ont été jugées inférieures aux lames réutilisables dans 62 % des intubations. Les lames à usage unique sont difficilement acceptées par les anesthésistes notamment pour les intubations difficiles. Les gammes 670 166 Rusch-Pilling et Vital-View se sont révélées supérieures aux autres gammes de lames à usage unique.

Conclusion. - Il est indispensable de conserver des lames réutilisables en association avec les lames à usage unique. Les lames à usage unique proposées par les fabriquant ne sont pas toutes équivalentes. Nous avons choisi la gamme 670 166 Rusch-Pilling, la plus adaptée à notre établissement. La généralisation des lames de laryngoscope à usage unique implique une amélioration de leur qualité par les fabricants.

Mots clés  : Lame de laryngoscope ; Usage unique ; Intubation ; Maladie de Creutzfeldt-Jacob ; Agents de transmission non conventionnels.

Abstract

Objectives. - To assess the feasibility of switching disposable laryngoscope blades and to compare the disposable blades available on the market to reusable blades within the context of a new variant of Creutzfeldt-Jakob disease.

Study design. - Comparative prospective study.

Material and methods. - Study conducted on patients intubated for surgical procedures in all operating theatres of a university hospital. The anaesthetic practitioner filled in an assessment form giving a score on nine criteria for each blade used. Data were recorded on Epi Info software. Satisfaction scores of each criterion were compared for both disposable blades and reusable blades.

Results. - Six brands of blades were tested with 225 blades. Disposable blades were evaluated as inferior to the reusable blades in 62% of cases. Two blades were reported as more satisfactory: the 670166 Rusch-Pilling and Vital View blades.

Conclusion. - The disposable blades were not easily accepted by the anaesthetists particularly for difficult intubations, which is why reusable blades should not be totally removed from practice. Single-use blades proposed by different manufacturers are not identical. We chose 670166 Rusch-Pilling blades, the best adapted to our institution. The switch to disposable blades would require that blade manufacturers improve the quality of the blades.

Mots clés  : Laryngoscope blade ; Single-use ; Intubation ; Creutzfeldt-Jakob disease ; Non conventional transmissible agents.

Plan



© 2004  Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 23 - N° 7

P. 694-699 - juillet 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Patients victimes de chutes de grande hauteur. Étude d'une cohorte de 287 patients et détermination des facteurs pronostiques cliniques
  • F. Lapostolle, S.W. Borron, C. Gere, F. Dallemagne, A. Beruben, C. Lapandry, M. Galinski, F. Adnet
| Article suivant Article suivant
  • Place des endoprothèses dans le traitement des ruptures traumatiques de l'aorte thoracique
  • G. Meites, C. Conil, H. Rousseau, V. Chabbert, C. Cron, C. Dambrin, K. Samii, C. Virenque

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.