Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Non-oriented solutions of the eikonal equation - 23/10/10

Doi : 10.1016/j.crma.2010.09.011 
Mark A. Peletier a , Marco Veneroni b
a Department of Mathematics and Institute for Complex Molecular Systems, Technische Universiteit Eindhoven, NL-5612 AZ Eindhoven, The Netherlands 
b Fakultät für Mathematik, Technische Universität Dortmund, 44227 Dortmund, Germany 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 3
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

We study a new formulation for the eikonal equation   on a bounded subset of  . Instead of a vector field ∇u, we consider a field P of orthogonal projections on one-dimensional subspaces, with  . We prove that solutions of this equation propagate direction as in the classical eikonal equation. We also show that solutions exist if and only if the domain is a tubular neighborhood of a regular closed curve.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Nous étudions une nouvelle formulation de l'équation eikonale   sur un sous-ensemble borné de  . Au lieu d'un champ de vecteurs ∇u, nous considérons un champ P de projections orthogonales sur les sous-espaces de dimension 1, avec  . Nous montrons que les solutions de cette équation propagent la direction comme dans l'équation eikonale classique. Nous montrons aussi que les solutions existent si et seulement si le domaine est un voisinage tubulaire d'une courbe régulière fermée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan

Plan indisponible

© 2010  Académie des sciences. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 348 - N° 19-20

P. 1099-1101 - octobre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Local in time strong solvability of the non-steady Navier–Stokes equations with Navier's boundary condition and the question of the inviscid limit
  • Ji?í Neustupa, Patrick Penel
| Article suivant Article suivant
  • The Kahane theorem for nonspherical partial sums of Fourier integrals
  • Ravshan Ashurov, Almaz Butaev

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.