Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évolution de l’application d’un protocole de prévention contre les infections materno-fœtales à streptocoque de groupe B - 28/10/10

Doi : 10.1016/j.jgyn.2010.07.008 
M. Cortet a, , b , C. Dupont c, V. Prunaret-Julien d, M.-P. Fernandez e, E. Peigne f, C. Huissoud a, g, R.-C. Rudigoz a, b, c, h

Groupe Aurorec

a Service de gynécologie-obstétrique, hospices civils de Lyon, hôpital de la Croix-Rousse, 103, grande rue de la Croix-Rousse, 69004 Lyon cedex 04, France 
b Université Claude-Bernard Lyon 1, Lyon, France 
c Réseau périnatal Aurore, hôpital de la Croix-Rousse, 103, grande rue de la Croix-Rousse, 69004 Lyon, France 
d Clinique du Val d’Ouest, 39, chemin du Vernique, 69130 Ecully, France 
e Centre hospitalier Valence, 179, boulevard Maréchal-Juin, 26000 Valence, France 
f Polyclinique du Beaujolais, 120, ancienne route Beaujeu, 69400 Arnas, France 
g Inserm U846 Stem Cell and Brain Research Institute, 18, avenue Doyen-Lepine, 69500 Bron, France 
h Inserm EA 4129 Santé, individu, société, Lyon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But

Évaluer l’évolution de l’application du protocole de prévention des infections materno-fœtales à streptocoque de groupe B au sein du réseau Aurore entre 2004 et 2009.

Patientes et méthodes

Une étude transversale sur l’application du protocole de prévention des infections materno-fœtales à streptocoque B pour les accouchements à terme a été menée sur une semaine dans toutes les maternités du réseau Aurore. Les accouchements survenus après 37 semaines d’aménorrhée ont été inclus. Les éléments de surveillance et de prophylaxie requis par le protocole ont été enregistrés pour chaque accouchement. Les résultats de cette étude ont été comparés à ceux obtenus en 2004.

Résultats

Nous avons inclus 744 femmes en 2004 et 618 en 2009. Le taux global de prélèvement vaginal était de 96,3 % en 2009 versus 91,1 % en 2004 (p<0,001) avec un taux de portage de 10,2 et 14,2 %, respectivement (p=0,041). Le taux d’antibioprophylaxie per-partum n’ a pas augmenté de manière significative. La surveillance clinique et biologique des nouveau-nés exposés a été améliorée (p<0,001). Aucune infection néonatale n’a été observée parmi les nouveaux-nés relevant du protocole.

Conclusion

La sensibilisation des équipes à la prévention des infections materno-fœtales à streptocoque B semble avoir permis une meilleure application du protocole établi par le réseau.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

Assess the evolution in implementation of neonatal group B streptococcal infections prevention program in the Aurore network, between 2004 and 2009.

Patients and methods

A cross-sectional study was conducted during oneweek in the whole maternity units of the Aurore network about implementation of the neonatal streptococcal infection prevention program. Deliveries occurring after 37weeks of gestation were included. Every stage required by the prevention program was registered for every delivery. Results obtained during this study were compared with those obtained in 2004.

Results

Seven hundred and forty-four patients were included in 2004 and 618 in 2009. Vaginal swab rate was 96.3% in 2009 and 91.1% in 2004 (P<0.001), with a positive rate of 10.2 and 14.2%, respectively (P=0.041). Antibiotic infusion rates during delivery did not increase significantly. Clinical and biological surveillance of exposed newborns was significantly increased (P<0.001). No neonatal infection was observed during the study among newborns included in the program.

Conclusion

Sensitization of caregivers about neonatal streptococcal infection prevention seems to be efficient to increase the application of the prevention program written by the Aurore network.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Streptocoque du groupe B, Infection materno-fœtales, Évaluation des pratiques

Keywords : Group B Streptococcus, Materno-fetal infections, Practice evaluation


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 39 - N° 7

P. 569-574 - novembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prévention des infections maternofœtales à streptocoque B. 2. Efficacité des recommandations de l’Anaes
  • C. Muris, M. Lemonnier, M. Herlicoviez, M. Dreyfus
| Article suivant Article suivant
  • Utilisation séquentielle de la longueur échographique du col utérin puis de la détection de la fibronectine fœtale pour prédire une prématurité spontanée en cas de menace d’accouchement prématuré
  • C. Deplagne, S. Maurice-Tison, F. Coatleven, F. Vandenbossche, J. Horovitz

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.