Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Clinique des expériences exceptionnelles : du trauma à la solution paranormale - 17/11/10

Doi : 10.1016/j.evopsy.2010.09.004 
Thomas Rabeyron a, , b , Bernard Chouvier c, Pascal Le Maléfan d
a Moniteur-allocataire en psychologie clinique, université Lyon II, 5, avenue Pierre-Mendès-France, 69500 Bron, France 
b Université d’Edimbourg, 7, George Square, Edimbourg EH8 9J2, Écosse 
c Professeur de psychologie et psychopathologie clinique, 5, avenue Pierre-Mendès-France, université Lyon II, 69500 Bron, France 
d Professeur de psychologie clinique, université de Rouen, 1, rue Thomas-Becket, 76000 Rouen, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 21
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Après avoir présenté brièvement la phénoménologie des expériences vécues comme « paranormales », appelées aussi expériences exceptionnelles, plusieurs arguments visant à montrer leur intérêt aussi bien sur le plan théorique que clinique sont proposés. Une revue de littérature générale concernant nos connaissances actuelles à leur sujet précède la présentation de deux cas cliniques portant respectivement sur des expériences de « magnétisme » et de « perceptions extrasensorielles ». Plusieurs hypothèses psychodynamiques sont alors proposées pour en rendre compte. Un premier axe d’analyse porte sur la question du trauma et suppose qu’une relation précoce particulièrement fusionnelle, ainsi que différents abus durant l’enfance, peuvent induire une « solution paranormale » qui sera invoquée à l’âge adulte face à des évènements de vie négatifs. Un deuxième axe porte plus précisément sur la transmission psychique inconsciente et suppose que ces expériences représentent une forme exacerbée d’identification projective pouvant parfois basculer sur le plan pathologique. Enfin, un troisième axe aborde la question de ce qui se « transfère » dans ces expériences et étudie les processus de métabolisation intrapsychique qui les caractérisent. L’ensemble de ces analyses tend ainsi à montrer pour quelles raisons les expériences exceptionnelles représentent une clinique originale et contemporaine.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

After a brief description of phenomenological aspects of subjective paranormal experiences, also called exceptional experiences, several arguments will be proposed to demonstrate their interest from both theoretical and clinical points of view. A general literature review concerning our current knowledge about these experiences precedes the presentation of two clinical cases of “magnetism” and “extra-sensory perception” experiences. Several psychodynamic hypotheses are then proposed. They first deal with trauma and suppose that an early and very close relationship, but also different forms of abuse during childhood, can induce a “paranormal solution” that will be used during adulthood when negative life events occur. Then, the authors analyse more precisely unconscious psychological transmission and suppose these experiences represent a sharpened form of projective identification that can become pathological. Finally, we address the question of what is “transferred” in these experiences and study the process of their intrapsychic metabolisation. These analyses demonstrate for which reasons exceptional experiences can be considered as an original and current clinical domain.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Télépathie, Traumatisme psychique, Transmission psychique, Identification projective, Symbolisation

Keywords : Telepathy, Trauma, Unconscious psychological transmission, Projective identification, Symbolization


Plan


 Toute référence à cet article doit porter mention : Rabeyron T, Chouvier B, Le Maléfan P. Clinique des expériences exceptionnelles: du trauma à la solution paranormale. Evol psychiatr 2010; 75 (4).


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 4

P. 633-653 - octobre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Remarques épistémologiques sur l’exploration cérébrale : à propos de l’IRM et l’EEG
  • Jean Vion-Dury
| Article suivant Article suivant
  • Le Psychodynamic Diagnostic Manual (PDM) améliore-t-il le Diagnostical and Statistical Manual IV-R (DSM-IV-R) pour la classification des pathologies des adultes ? L’exemple des troubles psychotiques et des personnalités schizoïdes et paranoïdes
  • Cyrille Bouvet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.