Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Métastases intestinales des cancers de la sphère oropharyngée - 01/01/04

Doi : 10.1016/j.anchir.2004.04.015 

P.  Guillem,  A.  Brygo,  C.  Assila,  A.  Dabrowski * *Auteur correspondant.

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude. - Les métastases grêliques représentent moins de 10 % des tumeurs malignes de l'intestin grêle. Parmi les cancers primitifs, les cancers de la sphère oropharyngée sont exceptionnels. Le but de cette étude, bibliographique, était d'évaluer les caractéristiques cliniques et évolutives des patients présentant une métastase grêlique d'un cancer ORL.

Patients et méthodes. - Analyse d'un cas personnel et étude bibliographique par interrogation de la banque de données médicales Medline et recueil des informations anamnestiques, cliniques et évolutives des observations publiées.

Résultats. - Nous rapportons une observation de métastase grêlique d'un cancer de la sphère oropharyngée chez un patient de 63 ans. Neuf autres observations ont été publiées dans la littérature internationale. L'analyse de cette série de dix patients montre que les métastases grêliques des cancers ORL surviennent plutôt chez des hommes âgés (âge moyen : 71 ans). Elles sont habituellement découvertes après le diagnostic du cancer primitif, toujours sous la forme d'une complication occlusive, perforative ou hémorragique. Les métastases jéjunales se compliquent plutôt de perforation alors que les métastases iléales entraînent une occlusion ou une rectorragie. La découverte d'une métastase grêlique d'un cancer ORL signe un pronostic extrêmement défavorable puisque dans la série le décès est survenu dans les huit mois qui ont suivi le diagnostic soit par complication postopératoire, soit par évolution néoplasique.

Conclusion. - Les métastases grêliques des cancers ORL sont habituellement découvertes au stade de complication. Elles sont le témoin d'une maladie évoluée dont le pronostic est très réservé. Le traitement doit avoir pour priorité la restauration d'un confort de vie maximal.

Mots clés  : Intestin grêle ; Tumeur ; Métastase ; Cancer ORL ; Occlusion ; Perforation ; Hémorragie.

Abstract

Aim of the study. - Small bowel metastases represent less than 10% of malignant tumours of the small bowel. Among primitive cancers with small bowel metastases, head and neck cancers are exceptional. The aim of the study was to evaluate clinical and evolutive characteristics of patients with small bowel metastases from head and neck cancers.

Patients and methods. - Analyse of a reported case and bibliographic study by asking the Medline database and gathering anamnestic, clinical and evolutive data from observations of small bowel metastases from head and neck cancers.

Results. - We report the case of a 63 years-old male patient with a small bowel metastasis from a head and neck cancer. Nine other observations have been published in the international literature. Analysis of this 10 patient-series shows that small bowel metastases of head and neck cancers occur rather in old male patients (mean age: 71 years). They are usually discovered after primitive cancer diagnosis, always because of occlusive, perforative or bleeding complications. Jejunal metastases are rather complicated by perforation whereas ileal ones rather induce occlusion or digestive bleeding. Discovering a small bowel metastasis in the context of head and neck cancer is highly indicative of a poor prognosis. In these 10 patients, deaths occurred within the 8 months following the diagnosis, because of postoperative complication or neoplastic evolution.

Conclusions. - Small bowel metastases from head and neck cancers usually occur as emergent complications. They are indicative of an advanced disease and the prognosis is extremely poor. The aim of the management is to afford the best quality of life as possible.

Mots clés  : Small bowel ; Tumour ; Metastasis ; Head and neck cancer ; Occlusion ; Perforation ; Bleeding.

Plan



© 2004  Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 129 - N° 8

P. 422-426 - octobre 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évolution des pratiques thérapeutiques et survie du cancer de l'ovaire dans le département de la Côte d'Or de 1982 à 1996 : données du Registre des cancers gynécologiques de Côte d'Or
  • L. Benoit, J.P. Désir, J. Fraisse, L. Arnould, J. Cuisenier
| Article suivant Article suivant
  • L'anastomose colorectale mécanique : résultats après résection antérieure du rectum pour cancer
  • C. Brigand, S. Rohr, C. Meyer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.