Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Antivitamines K : pharmacologie et pharmacogénétique - 25/11/10

[90-20-0018]  - Doi : 10.1016/S0000-0000(11)55107-1 
C. Moreau a, b, c, V. Siguret a, d, e, M.-A. Loriot , a, b, c
a Université Paris Descartes, 75006 Paris, France 
b INSERM UMRS775, « Bases moléculaires de la réponse aux xénobiotiques », 45, rue des Saints-Pères, 75006 Paris, France 
c Hôpital européen Georges Pompidou, Pharmacogénétique et oncologie moléculaire, Assistance publique-Hôpitaux de Paris, 20, rue Leblanc, 75015 Paris, France 
d INSERM U765, « Thrombose : épidémiologie, physiopathologie et thérapeutiques innovantes », 4, avenue de l'Observatoire, 75006 Paris, France 
e Hôpital européen Georges-Pompidou, Laboratoire d'hématologie, Assistance publique-Hôpitaux de Paris, 20, rue Leblanc, 75015 Paris, France 

Auteur correspondant.

Article à jour au 09/08/2019

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les antivitamines K (AVK) sont la première cause de iatrogénie médicamenteuse à l'origine d'accidents hémorragiques graves, voire fatals : ils représentent un problème majeur de santé publique. La difficulté de leur maniement tient à une marge thérapeutique étroite et à une grande variabilité inter- et intra-individuelle de la réponse au traitement. Depuis une dizaine d'années, des variations génétiques (polymorphismes) ont été identifiées comme des déterminants majeurs de la réponse aux AVK. Deux gènes sont principalement impliqués : l'un codant pour la vitamine K époxyde réductase, VKORC1, cible pharmacologique des AVK, et l'autre codant pour le cytochrome P450 2C9, CYP2C9, responsable du métabolisme des AVK coumariniques en dérivés inactifs. Les polymorphismes de VKORC1 et CYP2C9 sont très fréquents dans la population générale et varient en fonction de l'origine ethnique. Les patients porteurs de ces polymorphismes présentent une hypersensibilité aux AVK, qui se traduit par une dose faible à l'équilibre, une réponse précoce à l'instauration du traitement et un risque de surdosage majoré par rapport aux patients « sauvages ». Plus récemment, d'autres gènes, comme celui codant pour le cytochrome P450 4F2 (CYP4F2), impliqué dans l'hydroxylation de la vitamine K, ont été également identifiés comme associés à la variabilité interindividuelle de la dose à l'équilibre d'AVK. Par ailleurs, des cas rares de résistance aux AVK sont expliqués par des mutations dans le gène VKORC1. L'intérêt potentiel du génotypage (VKORC1 et CYP2C9) à l'échelon individuel réside dans l'identification des patients hypersensibles, contribuant au développement d'une médecine personnalisée plus sûre. Des modèles prédictifs de la dose d'AVK à l'équilibre intégrant les facteurs pharmacogénétiques, démographiques, physiopathologiques et thérapeutiques ont été validés. L'intérêt pharmacoéconomique du génotypage dans la prise en charge des malades traités par AVK reste actuellement controversé.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pharmacogénétique, Antivitamines K, Warfarine, CYP2C9, VKORC1, CYP4F2


Plan


 Cet article a fait l'objet d'une prépublication en ligne : l'année du copyright peut donc être antérieure à celle de la mise à jour à laquelle il est intégré.


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Antithrombine
  • G. Jourdi, V. Siguret
| Article suivant Article suivant
  • Complexe prothrombinique
  • E. Cochery-Nouvellon, S. Bouvier, J.-C. Gris

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.