Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Cold perception of the bladder during ice water test. Study on 120 patients - 29/11/10

Doi : 10.1016/j.rehab.2010.08.031 
S. Deffontaines Rufin a, b, , M. Jousse a, D. Verollet a, A. Guinet a, S.S. Ismael a, G. Amarenco a
a Service de rééducation neurologique et d’explorations périnéales, Er6 UMPC, hôpital Rothschild, AP–HP, université Paris 6–Pierre-et-Marie-Curie, 33, boulevard de Picpus, 75012 Paris 12e, France 
b Service de médecine physique et réadaptation, hôpital de la Pitié-Salpêtrière, 87, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris 13e, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Objective

If the pathophysiology of bladder cooling reflex (BCR) elicited during an ice water test (IWT) is well-known (triggered by activation of cold receptors within the bladder wall supplied by unmyelinated C fiber afferents) and is widely used for the diagnosis of upper motor neurological lesions, the significance of having a perception of cold in the bladder (PCB) during IWT has not been properly defined yet.

Patient and methods

Hundred and twenty patients undergoing IWT were analyzed and separated into four groups: group 1 (G1): patients with idiopathic overactive bladder syndrome (OAB); group 2 (G2): patients with functional dysuria (difficult urination due to bladder-neck obstruction, or congenital large bladder); group 3 (G3): patients with multiple sclerosis (MS) and group 4 (G4): patients with cauda equina syndrome (CES). All patients had a cystometry and IWT. After performing IWT, the patients were asked specific questions regarding the various sensations experienced during the cystometry and IWT, especially for detecting the presence or not of a cold sensation when their bladder was filling up.

Results

Patients with idiopathic OAB had more frequently a PCB than patients with MS (P<0.02). Patients with bladder-neck obstruction were more likely to retain a PCB than patients with CES (P<0.01). Lack of PCB is more frequent in patients with neurological diseases (P<0.001), with a sensitivity of 66% and specificity of 65%.

Conclusion

Patients without neurological disease have a heightened PCB during the IWT than patients with neurological diseases. The lack of PCB may reflect an alteration of the afferent pathways or spinal reflex pathways or central neural pathways.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Si la signification du réflexe au froid obtenu au cours d’un test à l’eau glacée (TEG) est bien connue (positivité si lésions neurologiques supraspinales ou syndrome obstructif), l’altération de la perception du froid vésical (PFV) lors du TEG a été peu étudiée.

Patient et méthodes

Cent vingt TEG ont été analysés. Quatre sous-groupes de 30 patients ont été individualisés en fonction de la pathologie causale : groupe 1 : hyperactivité vésicale idiopathique ; groupe 2 : dysurie fonctionnelle ; groupe 3 : sclérose en plaques (SEP) ; groupe 4 : syndrome de la queue de cheval. À la fin du TEG, il était demandé quelle sensation avait été perçue, permettant d’apprécier la PFV.

Résultats

Les patients souffrant d’hyperactivité vésicale idiopathique ont plus souvent une PFV conservée que les patients atteints de SEP (p<0,02). Les patients atteints de dysurie fonctionnelle perçoivent plus fréquemment le froid que ceux atteints de syndrome de la queue de cheval (p<0,01). L’absence de PFV est plus fréquente chez les patients atteints de pathologie neurologique (p<0,001). La sensibilité de ce signe en faveur d’une atteinte neurologique centrale ou périphérique est de 66 %, et sa spécificité est de 65 %.

Conclusion

Les patients indemnes de pathologies neurologiques perçoivent plus souvent le froid intravésical que les patients souffrant de pathologies neurologiques centrales ou périphériques. Cette altération de la PFV pourrait être le témoin d’une lésion des voies afférentes ou des centres intégrateurs spinaux ou encéphaliques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Ice water test (IWT), Perception of cold in the bladder (PCB), Bladder, Urodynamic test

Mots clés : Test à l’eau glacée, Perception du froid intravésical, Urodynamique


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 53 - N° 9

P. 559-567 - novembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Vital and functional outcomes of the first-ever hemispheric stroke, epidemiological comparative study between Kunming (China) and Limoges (France)
  • Z. Zhou, J.-C. Daviet, B. Marin, F. Macian, J.-Y. Salle, N. Zhou, Y. Zhu
| Article suivant Article suivant
  • Somaesthetic perception of the vertical in spinal cord injured patients: A clinical study
  • R. Joassin, V. Bonniaud, J. Barra, A. Marquer, D. Pérennou

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.