Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

O031 - Les adultes français de 20 à 39 ans ont des faibles niveaux de restriction alimentaire, de désinhibition et de faim d’après le Three-Factor Eating Questionnaire - 07/12/10

Doi : NUCLI-12-2010-24-S1-0985-0562-101019-201005471 

A* Lesdéma [1],

G Fromentin [1],

A Arlotti [2],

S Vinoy [2],

J Delarue [3],

D Tomé [1],

A Marsset-Baglieri [1]

Voir les affiliations

Résumé

Introduction et But de l’étude. – Le Three-Factor Eating questionnaire (TFEQ) de Stunkard et Messick (1985) [1] est couramment utilisé pour évaluer le comportement alimentaire dans les études cliniques de nutrition humaine. Il mesure 3 paramètres principaux du comportement alimentaire eux-mêmes divisés en sous-échelles : la restriction cognitive (sous divisée en restrictions rigide et flexible), la désinhibition (séparée en dimensions émotionnelle, habituelle et situationnelle) et la faim (séparée en facteurs externe et interne) [2], [3]. L’objectif de notre étude était d’analyser la répartition des scores obtenus au TFEQ et leur lien avec l’indice de masse corporel (IMC), le genre, et des variables socio-démographiques afin de caractériser le comportement alimentaire des adultes français âgés de 20 à 39 ans.

Matériel et Méthodes. – Mille personnes, de nationalité française, âgées de 20 à 39 ans, ont complété le TFEQ en ligne. L’échantillon a été conçu à partir des références de l’Insee, afin d’obtenir la répartition la plus représentative de la population française pour les quotas croisés : genre, âge et région. Les volontaires ont aussi renseigné leur âge, poids, taille, niveau d’études, revenu, métier et situation matrimoniale.

Résultats. – Les scores moyens sont de 6,30 ± 0,13 (sem) pour la restriction cognitive, 6,03 ± 0,10 pour la désinhibition et 4,98 ± 0,13 pour la faim. Les femmes ont des scores de restriction cognitive (flexible et rigide) et de désinhibition (émotionnelle et habituelle) significativement plus élevés que les hommes (P < 0,0001) mais il n’y a pas d’effet du genre sur la faim ni sur la désinhibition situationnelle. Concernant le lien avec l’IMC, un effet significatif de la classe d’IMC a été observé sur la restriction cognitive (rigide uniquement), la désinhibition (pour les 3 sous échelles) et la faim (externe et interne). D’après l’analyse en régression logistique, la désinhibition est la seule variable permettant de prédire significativement l’IMC (P < 0,0001) quel que soit le genre. Chez les sujets de poids normal, elle est significativement corrélée à la faim et à la restriction (P < 0,0001) alors que chez les sujets obèses, elle n’est corrélée qu’à la faim (P < 0,0001).

Conclusion. – Nos données confirment que la désinhibition est un facteur déterminant dans l’augmentation de l’IMC. De plus, elles indiquent que la population française âgée de 20 à 39 ans a des niveaux de restriction, de désinhibition et de faim relativement faibles, comparativement aux limites suggérées par Stunkard et Messick (1988) [4]. Ces derniers ont en effet recommandé de considérer les niveaux des scores de TFEQ comme moyens ou faibles pour des scores de 0 à 10 pour la restriction, de 0 à 8 pour la désinhibition et de 0 à 7 pour la faim. Nos résultats soulignent aussi l’importance de l’analyse des sous-échelles dans les études de comportement alimentaire.


Plan



© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° S1

P. 36-37 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • O030 - Identification et description des profils de consommation alimentaire de la population adulte française : résultats de l’étude individuelle nationale des consommations alimentaires 2 (INCA2 2006/07)
  • L* Lafay, M Bertin, A Dufour, C Dubuisson, J-L Volatier
| Article suivant Article suivant
  • O032 - L’activation post-prandiale du noyau accumbens, région du cerveau impliquée dans l’hédonisme, est réduite par un régime hyperprotéique chez le rat
  • C* Chaumontet, I1 Dobreva, N1 Darcel, D1 Tomé, G1 Fromentin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.