Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

O045 - Contribution des protéines alimentaires à la production endogène de glucose après ingestion d’un repas à base d’œufs chez l’homme - 07/12/10

Doi : NUCLI-12-2010-24-S1-0985-0562-101019-201005485 

C* Fromentin [1],

A Diouani [1],

C Luengo [1],

L Flet [2],

F Nau [3],

G Fromentin [1],

D Tomé [1],

C Gaudichon [1]

Voir les affiliations

Résumé

Introduction et But de l’étude. – De nombreux travaux ont montré qu’un apport élevé en protéines entraînait une activation postprandiale des voies de la néoglucogenèse. Alors que certains auteurs établissent un lien entre ces résultats et la satiété induite par les protéines, d’autres y voient un risque potentiel d’insulinorésistance. Dans ce contexte, ce travail s’intéresse à la participation des protéines alimentaires à la production postprandiale de glucose chez l’homme, après ingestion d’un repas à base d’œufs.

Matériel et Méthodes. – Huit jeunes adultes en bonne santé ont consommé un régime standardisé à 1,4 g de protéines/kg de poids corporel pendant 5 jours. Le 6e jour, après une nuit de jeûne, les sujets ont reçu une perfusion continue de [6,6-2H] – glucose. Deux heures après le début de la perfusion, les sujets ont ingéré 4 œufs sous forme d’omelette dont les protéines (23 g) étaient intrinsèquement et uniformément marquées au 15N et au 13C. Des recueils de sang, d’urine et des gaz expirés ont été effectués à intervalles réguliers au cours des 8 h suivant le repas. Le flux de production de glucose au niveau corps entier a été mesuré en cinétique jusque 8 h après le repas. Les cinétiques de désamination (15N dans l’urée urinaire et plasmatique), d’oxydation (13C dans le CO2 expiré) et de transfert des acides aminés alimentaires vers les pools azotés plasmatiques et vers le glucose ont été déterminées au cours des 8 h suivant le repas.

Résultats. – La désamination et l’oxydation postprandiales totales des acides aminés alimentaires sont similaires (respectivement 18,1 ± 3,5 % et 17,5 ± 2,3 % des acides aminés ingérés). La rétention postprandiale totale de l’azote alimentaire des protéines d’œuf s’élève donc à 76 % de l’azote ingéré, soit une valeur biologique des protéines d’œufs de 81 %. La production postprandiale de glucose n’augmente pas après l’ingestion du repas, diminue après 6 h, et s’élève au total à 53 ± 7 g sur 8 h. La contribution des acides aminés alimentaires à la production endogène de glucose est maximale entre 3 et 5 h, et représente 6 ± 1 % des acides aminés ingéres, soit une synthèse postprandiale de 1,8 g de glucose.

Conclusion. – La participation des acides aminés alimentaires à la production postprandiale de glucose est mineure chez l’homme, y compris en conditions optimales, c’est-à-dire après une nuit de jeûne et en l’absence de glucides dans le repas. Ce résultat contredit l’hypothèse que les apports élevés en protéines pourraient favoriser l’insulino-résistance via une augmentation de la néoglucogénèse, et contredit de même la théorie glucostatique de l’effet satiétogène des protéines.


Plan



© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° S1

P. 43-44 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • O044 - Une supplémentation en leucine suite à une atrophie induite par une immobilisation par plâtrage chez le rat âgé améliore le métabolisme protéique musculaire mais n’améliore que faiblement la récupération de masse musculaire
  • H* Magne, I Savary-Auzeloux, E Vazeille, D A Attaix, L Combaret, D Dardevet
| Article suivant Article suivant
  • O046 - Les phytostérols peuvent interagir avec l’absorption intestinale de la vitamine D en diminuant son incorporation micellaire et en entrant en compétition pour son captage entérocytaire via NPC1L1
  • A Goncalves, R Bott, C Coméra, B Gleize, M Nowicki, M-J Amiot, D Lairon, P Borel, E* Reboul

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.