Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

O047 - Effet du resvératrol et du picéatannol sur la concentration cellulaire de la diméthylarginine asymétrique, inhibiteur endogène de la NO synthase endothéliale - 07/12/10

Doi : NUCLI-12-2010-24-S1-0985-0562-101019-201005487 

M* Frombaum [1],

P Thérond [1],

R Djelidi [1],

J-L Beaudeux [1],

D Bonnefont-Rousselot [1],

D Borderie [1]

Voir les affiliations

Résumé

Introduction et But de l’étude. – La biodisponibilité du NO joue un rôle important dans l’initiation et la progression de l’athéro-sclérose. La diminution de la synthèse du ·NO peut être expliquée par l’accumulation d’un inhibiteur endogène de la NOS, la diméthyl arginine asymétrique (ADMA). L’ADMA est normalement catabolisée dans la cellule par la diméthylarginine diméthyl-amino-hydrolase. Cette étude a pour but de montrer que le resvératrol, un polyphénol naturel et un de ses dérivés hydroxylé, le picéatannol peuvent, dans des conditions de stress oxydant généré par des fortes concentrations de glucose, limiter la concentration intracellulaire d’ADMA.

Matériel et Méthodes. – Des cellules endothéliales aortiques d’origine bovine (BAEC) ont été pré-incubées en présence de resvératrol ou de picéatannol puis co-incubées avec du milieu comprenant 5 mM de D-Glucose (témoin) ou du milieu comprenant une forte concentration de D-Glucose (25 mM) pendant 24 heures, en présence ou absence de resvératrol (0,1 à 10 µM) ou de picéatannol (0,1-1 µM). Le Mannose 20 mM a été utilisé comme témoin d’hyperosmolarité. La concentration intracellulaire d’ADMA a été mesurée par HPLC dans les lysats cellulaires, l’activité DDAH par une méthode spectrophotométique et son expression par Western-Blot. Les différences obtenues entre les conditions expérimentales étudiées ont été appréciées par le test non paramétrique de Mann-Whitney.

Résultats. – Les cellules exposées à une forte concentration de glucose possèdent une concentration intracellulaire d’ADMA augmentée de 80 % par rapport au témoin (p < 0,05) ainsi qu’une activité et une expression de la DDAH diminuée respectivement de 80 % et 50 % (p < 0,05) par rapport aux cellules témoins. Le resvératrol (0,1-10 µM) et le picéatannol (0,01-1 µM) inhibent de manière dose-dépendante la formation intracellulaire d’ADMA des cellules agressées par le glucose. Dans ces conditions, le resvératrol et le picéatannol, à des concentrations respectives de 10 µM et 1 µM, restaurent l’activité et l’expression de la DDAH.

Conclusion. – Nos résultats montrent que le picéatannol est plus efficace que le resvératrol pour restaurer l’activité DDAH et la concentration intracellulaire d’ADMA dans des conditions de stress induit par une forte concentration de glucose. Ces résultats pourraient suggérer une potentielle indication thérapeutique du resvératrol ou du picéatannol de manière à limiter la dysfonction endothéliale.


Plan



© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° S1

P. 44-45 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • O046 - Les phytostérols peuvent interagir avec l’absorption intestinale de la vitamine D en diminuant son incorporation micellaire et en entrant en compétition pour son captage entérocytaire via NPC1L1
  • A Goncalves, R Bott, C Coméra, B Gleize, M Nowicki, M-J Amiot, D Lairon, P Borel, E* Reboul
| Article suivant Article suivant
  • O048 - Réversion du métabolisme des cellules tumorales coliques par le butyrate : vers un rôle du complexe pyruvate déshydrogénase ?
  • J-M Blouin, G Penot, M Collinet, M Nacfer, C Forest, P Laurent-Puig, X Coumoul, R Barouki, C Benelli, S* Bortoli

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.