Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

O049 - Une nouvelle méthode d’estimation des taux de renouvellement protéique multi-organes par l’analyse des trajectoires isotopiques azotées tissulaires après augmentation de l’enrichissement du régime - 07/12/10

Doi : NUCLI-12-2010-24-S1-0985-0562-101019-201005489 

N* Poupin [1],

J.-F Huneau [1],

F Mariotti [1],

C Bos [1],

D Tomé [1],

H Fouillet [1]

Voir les affiliations

Résumé

Introduction et But de l’étude. – La détermination in vivo de l’ensemble des taux de renouvellement protéique (FSR) tissulaires est d’un intérêt majeur en nutrition, mais se heurte à des difficultés méthodologiques et nécessite de nouvelles approches. Nous souhaitons développer une nouvelle méthode d’estimation des FSR multi-organes, à partir du suivi de l’évolution des enrichissements iso-topiques en azote (δ15N) dans les acides aminés (AA) et les protéines (P) tissulaires lors de l’ingestion pendant plusieurs jours d’un régime identique au régime préalable mais de δ15N augmenté. La vitesse d’évolution du δ15N dans un tissu étant liée à son FSR, l’analyse par modélisation de l’information contenue dans les trajectoires δ15N tissulaires doit permettre d’estimer simultanément les FSR de chaque tissu suivi. Cette étude a consisté à développer et évaluer cette approche chez le rat.

Matériel et Méthodes. – Nous avons mesuré les trajectoires δ15N dans les fractions AA et P de différents tissus (foie, rein et muscle gastrocnémien) chez des rats males Wistar (n = 8) sacrifiés avant ou à 3, 8 ou 17 j après que leur régime ait été faiblement enrichi (δ15N augmenté de ˜20‰). En parallèle, nous avons développé un modèle bi-compartimental simple représentatif du métabolisme protéique tissulaire, constitué des compartiments AA et P en interaction via les synthèses et dégradations protéiques. Des simulations numériques de ce modèle ont permis d’analyser l’impact des FSR sur les trajectoires δ15N. De plus, la résolution analytique des équations du modèle a fourni une formule qui permet de calculer le FSR de chaque tissu par régression non-linéaire des trajectoires δ15N observées dans ses fractions P et AA.

Résultats. – Les trajectoires δ15N observées montrent que les différentes fractions P atteignent leur nouvel état d’équilibre isotopique à des vitesses différentes (plus vite pour les P hépatiques que musculaires) qui reflètent bien le FSR du tissu, comme confirmé par les simulations numériques du modèle. De plus, la formule obtenue pour analyser les trajectoires δ15N tissulaires a permis d’estimer des FSR de 22 %/j, 18 %/j et 4 %/j pour le foie, le rein et le muscle, respectivement. Ces estimations sont bien corrélées aux autres valeurs de la littérature obtenues chez le rat par les techniques classiques de traceur, mais avec une différence systématique liée aux spécificités des méthodes. Notre méthode a aussi été validée sur des données virtuelles, ce qui a permis de montrer sa fiabilité dans des conditions expérimentales favorables, mais également sa sensibilité au nombre et au bruit des données, ce problème pouvant être résolu en adaptant le plan expérimental.

Conclusion. – Ces premiers résultats montrent l’intérêt du suivi des trajectoires δ15N tissulaires après modification de l’enrichissement du régime pour la détermination des FSR. Par rapport aux méthodes conventionnelles, cette approche fournit des estimations de FSR qui reflètent le métabolisme azoté de manière plus complète (multi-organes) et intégrée (moyenne sur l’ensemble des AA précurseurs et l’ensemble des phases postprandiale et postabsorptive).


Plan



© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° S1

P. 45-46 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • O048 - Réversion du métabolisme des cellules tumorales coliques par le butyrate : vers un rôle du complexe pyruvate déshydrogénase ?
  • J-M Blouin, G Penot, M Collinet, M Nacfer, C Forest, P Laurent-Puig, X Coumoul, R Barouki, C Benelli, S* Bortoli
| Article suivant Article suivant
  • O050 - Altérations du métabolome plasmatique et du protéome cérébral des ratons présentant un retard de croissance intra-utérin
  • M-C* Alexandre-Gouabau, G Le Gall, T Moyon, B Coupé, G Le Drean, I Grit, J-P Antignac, H Rogniaux, P Parnet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.