Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

O054 - L’anabolisme protéique musculaire est possible même en phase évolutive du cancer non à petites cellules du poumon - 07/12/10

Doi : NUCLI-12-2010-24-S1-0985-0562-101019-201005494 

S* Antoun [1],

N Esfandiari [2],

E Chaigneau [2],

D Planchard [1],

B Besse [1],

V Baracos [2]

Voir les affiliations

Résumé

Introduction et But de l’étude. – Il est classiquement reconnu que la pathologie cancéreuse entraîne une perte pondérale avec une diminution non seulement de la masse grasse, mais aussi de la masse musculaire. Le but de notre travail est d’étudier les variations de la masse musculaire (MM) des patients suivis pour un cancer non à petites cellules du poumon.

Matériel et Méthodes. – L’analyse des images scannographiques au niveau de la 3e vertèbre lombaire par un logiciel conçu spécifiquement pour la mesure de la composition corporelle, a été utilisée pour suivre les variations de la MM. Chaque cycle de chimiothérapie a été analysé séparément à la condition que l’intervalle entre deux scanners soit supérieur à un mois.

Résultats. – Soixante-sept patients ont bénéficié d’un ou de plusieurs cycles de chimiothérapie (105 cycles). Il n’existait aucune corrélation entre les variations du poids et celles des surfaces musculaires. La surface musculaire était diminuée de 1,45 cm2 lorsque la maladie cancéreuse était considérée en réponse partielle ou stable (n = 54) et de 5,67 cm2 lorsqu’elle était considérée en progression (n = 51) (student test p = 0,04). Chez les patients répondeurs comparés à ceux en progression tumorale, on a observé respectivement une augmentation de la masse musculaire dans 6/54 (11 %) et 5/51 (10 %) des cas et une masse musculaire non modifiée dans 32/54 (59 %) et 20/51 (39 %) des cas (différence non significative). Malgré la stabilisation tumorale, nous avons observé une perte musculaire qui se poursuivait chez 16/54 patients (30 %). Les pertes musculaires étaient présentes chez 57 %, 50 %, 33 %, et 17 % des patients traités respectivement par pemetrexed (n = 14), carboplatine (n = 16), erlotinibe (n = 21), cisplatine (n = 24) (p = 0,02 entre cisplatine et permetrexed, et p = 0,04 entre cisplatine et carboplartine).

Conclusion. – La variation du poids ne traduit pas celle de la masse musculaire. La perte musculaire peut persister même après le contrôle du cancer. Le maintien ou même un gain en masse musculaire est observé en période de progression tumorale. Le type de chimiothérapie, notamment le cisplatine, a un impact sur l’importance de la perte protéique.




© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° S1

P. 48 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • O053 - Une administration IV concomitante de glutamine n’affecte pas le contrôle tumoral induit par la radio- ou la chimiothérapie dans des souris nues xénogreffées avec des adénocarcinomes colorectaux humains
  • YM* Dupertuis, B Robert, F Cai, V Granci, F Buchegger, C Pichard
| Article suivant Article suivant
  • O055 - Qualité de vie des patients cancéreux sous nutrition parentérale à domicile
  • C* Chambrier, S Culine, P Seys, P Senesse, P Dufour

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.