Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P015 - Comportement alimentaire des enfants d’âge scolaire - 07/12/10

Doi : NUCLI-12-2010-24-S1-0985-0562-101019-201005511 

K* Ounaissa [1],

H Jammoussi [1],

S Boumefteh [1],

E Felfoul [1],

I Lahmar [1],

C Amrouche [1],

S Blouza-Chabchoub [1]

Voir les affiliations

Résumé

Introduction et But de l’étude. – Le comportement alimentaire des enfants revêt une importance capitale dans l’obtention de l’équilibre nutritionnel optimal durant cette période de la vie. L’objectif de cette étude est de décrire le comportement alimentaire d’un groupe d’enfants d’âge scolaire.

Matériel et Méthodes. – Il s’agit d’une étude transversale, descriptive, ayant inclut 60 enfants âgés de 9 à 11 ans, recrutés dans la région de Manouba entre février et avril 2010. Chacun d’eux a répondu à un questionnaire précisant les circonstances de la prise alimentaire et l’existence d’éventuels troubles du comportement alimentaire. Ils ont également bénéficié d’une enquête alimentaire réalisée par la méthode de l’histoire alimentaire et complétée d’un rappel des 24 heures et de mesures anthropométriques.

Résultats. – Le comportement alimentaire de ces enfants est caractérisé par un rythme alimentaire normal chez seulement 5 % d’entre eux. Le saut de repas constaté chez 13,33 % de ces enfants concerne plus souvent le petit déjeuner. La majorité des enfants consomment deux collations quotidiennes ou plus et les deux tiers une collation matinale. Cette consommation est associée à une ration énergétique protidique et calcique plus élevées. Les troubles du comportement alimentaire sont remarqués chez la quasi-totalité des jeunes ; le grignotage représentant 96,7 % des cas. Les compulsions alimentaires, l’hyperphagie prandiale et le « night eating syndrom » sont constatés respectivement dans 28,8 %, 20 % et 6,7 % des cas. Les aliments les plus fréquemment consommés lors de ces prises alimentaires extra prandiales sont les aliments sucrés-gras et à moindre degré les produits laitiers. Ceci explique la forte contribution de ces prises alimentaires dans l’apport énergétique global (16,45 ± 8,4 %).

Conclusion. – Une déstructuration du rythme alimentaire et une fréquence élevée des troubles de comportement alimentaires sont constatés chez lez enfants étudiés. Impératif d’une éducation nutritionnelle visant la promotion d’un comportement alimentaire sain et la prévention des maladies à déterminisme nutritionnel.




© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° S1

P. 56 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P014 - Troubles du comportement alimentaire chez la femme obèse ménopausée
  • A Falfoul, I Gaigi, E Khadhraoui, N Khelifi, C* Amrouche, H Jamoussi, S Bhouri, S Blouza
| Article suivant Article suivant
  • P016 - Alimentation spontanée des enfants d’âge scolaire
  • K* Ounaissa, H Jamoussi, S Boumefteh, I Lahmar, C Amrouche, S Blouza-Chabchoub

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.