Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P020 - Évolution de la prévalence du surpoids et de l’obésité chez les enfants de 4 à 11 ans entre 2005 et 2010 dans les villes « EPODE » - 07/12/10

Doi : NUCLI-12-2010-24-S1-0985-0562-101019-201005516 

M* Romon [1 et 2],

A Duhamel [1],

J Salleron [1],

A Lommez [2],

J Meyer [3],

J M Borys [2]

Voir les affiliations

Résumé

Introduction et But de l’étude. – EPODE est un programme de santé publique dont l’objectif est de prévenir l’obésité de l’enfant au travers d’un programme multipartenarial de mobilisation et d’action, déployé dans les villes et reposant sur 4 principes : la mobilisation des élus locaux, le marketing social, le partenariat public-privé, et une coordination nationale dédiée. L’objectif de ce travail est de décrire l’évolution de la prévalence de l’obésité de l’enfant après 5 ans de mise en œuvre du programme dans les 9 villes pilotes qui ont débuté le programme en 2005 et l’ont poursuivi jusqu’en 2010.

Matériel et Méthodes. – Étude tranversale répétée. Les enfants scolaris2s de la grande section de maternelle au CM2 ont été pesés et mesurés en 2005 et en 2010, sans chaussures et en vêtements légers. Le taux de refus était de 2,8 % en 2005et 5,8 % en 2010. Les seuils d’obésité et de surpoids ont été définis selon les critères de l’IOTF [1] Les comparaisons de prévalence ont été faites par test T, pour la population globale et en séparant ZEP et non ZEP. La distribution des Z scores d’IMC en 2005 et 2010 a été comparée graphiquement [2].

Résultats. –

La comparaison de la distribution des Z score de l’iIMC montre un déplacement vers la gauche des courbes pour les populations non ZEP en 2010 suggérant que la diminution de prévalence de l’obésité s’accompagne d’une diminution de l’IMC pour l’ensemble de la population.

Conclusion. – Au niveau national, l’obésité de l’enfant ne progresse plus sauf dans les milieux défavorisés. L’investissement fort des villes dans le cadre d’EPODE renforce cette tendance. Des efforts restent à faire pour toucher les populations en situation de précarité sociale.




© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° S1

P. 58 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P019 - Enquête nutritionnelle et variation des dépenses énergétiques sur un bâtiment de la marine nationale
  • O* De Palezieux, D Valot
| Article suivant Article suivant
  • P021 - Consommation de produits laitiers, apports en calcium et évolution à 5 ans des composantes du syndrome métabolique dans la cohorte STANISLAS
  • B* Herbeth, A Samara, N C Ndiaye, G Siest, S Visvikis-Siest

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.