Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P026 - Impact d’une action de promotion de l’activité physique sur la santé d’adultes défavorisés sédentaires et en surpoids - 07/12/10

Doi : NUCLI-12-2010-24-S1-0985-0562-101019-201005522 

J-M Lecerf [1],

A Mortreux [2],

M Romon [3],

C Degroote [4],

L Roussel [5],

E Masson [5]

Voir les affiliations

Résumé

Introduction et But de l’étude. – Les milieux moins aisés sont davantage touchés par le surpoids et l’obésité ; le niveau d’activité physique y est aussi plus faible. Le Nord-Pas-de-Calais est ainsi davantage concerné par l’obésité et la sédentarité que la moyenne de la France. C’est pourquoi l’opération « Tout le monde se bouge » a été menée avec les centres sociaux.

Démontrer qu’une action menée dans les Centres sociaux auprès de personnes défavorisées, et visant à promouvoir l’activité physique améliore certains paramètres, anthropométriques, psychologiques, et liés à la condition physique.

Matériel et Méthodes. – Cinquante-quatre personnes appartenant à 5 centres sociaux ont participé au projet. L’action visait à promouvoir l’activité physique à travers des groupes de marche, au moins 1 fois par semaine à raison de 90’minimum et de 120’maximum. Dix-huit sujets (4 H et 14 F) d’IMC moyen 26,8 kg/m2, d’âge moyen 49,1 ans, ont pu participer à l’évaluation à 6 et 12 semaines. L’IMC, le tour de taille, l’adaptation à l’effort (test de Ruffier), les capacités physiques (endurance, force, coordination, vitesse, souplesse), le nombre de pas, le bien-être psychologique (EMMBEP), l’anxiété générale (Spielberger) ont été évalués au début et pendant l’action à 6 et 12 semaines.

Résultats. – À 12 semaines l’IMC a été réduit de 0,3 kg/m2 (p < 0,05) ; le tour de taille a diminué dès la 6e semaine (p < 0,05) et à 12 semaines de 4,5 cm (p < 0,01). La condition physique moyenne (p < 0,001) ainsi que le bien-être psychologique (p < 0,01) et l’anxiété (p < 0,001) se sont améliorés à 12 semaines.

Conclusion. – La promotion de l’activité physique à travers les centres sociaux a permis d’améliorer la santé de personnes sédentaires, en surpoids, de milieu défavorisé.




© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° S1

P. 61 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P025 - Influence de l’activité physique et de la sédentarité sur le maintien de la masse maigre au cours du vieillissement
  • L* Mioche, N Fellmann, L Biougne, L Ouchchane
| Article suivant Article suivant
  • P027 - Habitudes alimentaires et cancers digestifs dans la wilaya de Batna (Algérie). Étude cas – témoins
  • O* Alloui-Lombarkia, A Mihoubi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.