Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P035 - Genre et transition nutritionnelle au Maghreb. Prévalence, distribution et facteurs socio-économiques de l’obésité chez les adultes tunisiens 35-70 ans : étude transversale nationale en 2005 - 07/12/10

Doi : NUCLI-12-2010-24-S1-0985-0562-101019-201005531 

J El Ati [1],

P* Traissac [2],

C Béji [1],

H Aounallah-Skhiri [3],

F Delpeuch [2],

H Ben Romdhane [3],

B Maire [2]

Voir les affiliations

Résumé

Introduction et But de l’étude. – Dans un contexte de transition épidémiologique et nutritionnelle, corrolaire des changements socio-économiques, on observe une forte progression des maladies non transmissibles dans les pays du Maghreb où l’obésité est déjà un enjeu majeur de santé publique. Dans ce cadre on contraste la prévalence d’obésité et l’association avec les facteurs d’environnement et socio-économiques entre les adultes tunisiens hommes et femmes.

Matériel et Méthodes. – Étude transversale (2005) ; population cible : adultes de 35 à 70 ans ; échantillon national stratifié en grappes à 3 degrés (327 districts × 20 ménages × 1 personne) : (F : n = 2 964, H : n = 2 379). Surpoids (SP) : IMC = poids/taille2 ≥ 25 kg/m2 ; obésité totale (OT) : IMC ≥ 30 kg/m2 ; obésité abdominale (OA) : tour de taille TT ≥ 88 cm (F) et 102 cm (H). Environnement : urbain vs rural ; géographie : 24 gouvernorats. Odds-ratio (OR) ajustés (facteurs individuels et socio-économiques sujet et ménage) par régression logistique. Dispersion géographique mesurée par la proportion de variance inter-gouvernorats.

Résultats. – National : prévalence de surpoids supérieure pour F (71,1 % [68,5-73,7]) vs H (51,7 % [48,2-55,1]), encore davantage pour l’OT F (37,0 % [34,5-39,6]) vs H (13,3 % [11,2-15,4]) et l’OA (F : 60,4 % [57,7-63,0] vs. H : 18,0 % [15,5-20,5]). Différences U vs. R : plus fortes chez les F que les H pour l’OT (F : 43,7 % vs 23,7 %, P < 0,0001 ; H : 15,0 % vs 9,7 % P = 0,0073) et l’OA (F : 66,1 % vs 49,0 % P < 0,0001 ; H : 20,7 % vs 12,1 %, P < 0,0002). Distribution géographique : contrastes entre les 24 gouvernorats plus forts F vs H pour l’IMC (F : 8,2 % vs H : 4,3 %) et encore davantage pour le TT (F : 13,4 % vs H : 8,7 %). Facteurs associés à l’obésité pour les H (OT) : niveau scolaire (P = 0,017 ; primaire vs aucun OR = 2,2 [1,3-4,0], supérieur vs aucun OR = 1,9 [1,0-3,7]), niveau économique du ménage (P < 0,0001 : moyen vs bas OR = 2,1 [1,4-3,4], supérieur vs bas OR = 3,7 [2,4-5,8]). Associations analogues pour l’OA avec de plus une augmentation avec l’âge (P < 0,0001). Facteurs associés à l’obésité pour les F (OT) : relation croissante avec l’âge (P = 0,058), non linéaire avec le niveau scolaire (P = 0,0085 ; primaire vs aucun OR = 1,4 [1,1-1,8], supérieur vs aucun OR = 1,0 [0,6-1,5]), avec la profession (P = 0,05 : intermédiaire/supérieur vs ne travaille pas OR = 0,5 [0,3-0,9]), avec le score économique du ménage (P < 0,0001 : moyen vs bas OR = 2,6 [2,1-3,3], supérieur vs bas OR = 3,3 [2,4-4,6]). Relations analogues pour OA.

Conclusion. – On observe des différences de genre majeures pour la prévalence nationale, le contraste urbain vs. rural et la distribution géographique ; la nature de l’association avec les facteurs individuels et socio-économiques est aussi en partie différentielle selon le genre. Au-delà des questions méthodologiques (mesure de la masse grasse), toutes les hypothèses doivent être explorées (dont les facteurs socio-culturels), dans une perspective de prévention de l’obésité et du surpoids dont la prévalence chez les femmes tunisiennes atteint des niveaux très préoccupants en termes de santé publique.


Plan



© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° S1

P. 65-66 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P034 - La relation entre les niveaux d’éducation et d’imposition et les habitudes alimentaires diffère selon la région en France
  • K* Wyndels, J Dallongeville, C Simon, V Bongard, A Wagner, J-B Ruidavets, D Arveiler, P Amouyel, L Dauchet
| Article suivant Article suivant
  • P036 - Composition corporelle des étudiants algériens
  • R* Karoune, I Bouldjadj, C C Mekhancha-Dahel, N Bahchachi, L Yagoubi-Benatallah, D-E Mekhancha

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.