Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P046 - Effets à court et long termes de l’ingestion d’un régime à faible ou forte teneur en protéines par la truie gestante sur le développement de l’expression de cytokines du système immunitaire digestif de la descendance. Résultats préliminaires - 07/12/10

Doi : NUCLI-12-2010-24-S1-0985-0562-101019-201005287 

M* Mickiewicz [1],

B Grenier [2],

L Le Normand [1],

G Savary [1],

CC Metges [3],

R Zabielski [4],

I Oswald [2],

P Guilloteau [1]

Voir les affiliations

Résumé

Introduction et But de l’étude. – L’exposition du jeune à un déséquilibre nutritionnel en périodes foetale et périnatale peut entraîner une prédisposition à une forte adiposité viscérale et des complications à l’âge adulte peuvent apparaître. Beaucoup de données sont disponibles au niveau métabolique, mais elles restent très rares au niveau du tractus gastro-intestinal et plus particulièrement celui du système immunitaire digestif. Le but de l’expérience est de mesurer les effets de la distribution de régimes à forte ou faible teneur protéique à des truies gestantes sur le développement de l’expression de cytokines dans le jejunum de la descendance.

Matériel et Méthodes. – Les truies (n = 30) reçoivent l’un des 3 régimes isoénergétiques différant par leur teneur en protéines [30 % (HP), 6 % (LP) et 12 % (C ou témoin)] pendant toute la durée de la gestation. Les porcelets (n = 181) restent tous sous la mère pendant 1 j (ingestion du colostrum), et sont abattus à l’âge de 1 ou 28 (avant sevrage) jours. Après l’âge de 1 j, les porcelets non abattus sont placés sous des mères nourricières recevant le régime C. Pour la présente étude, 10 porcelets par régime de la mère (C, HP, LP) et par âge (1 et 28 j) sont utilisés. Juste après l’abattage, 200 mg de tissu sont prélevés rapidement au niveau du jéjunum médian, placés dans une tube contenant 1 mL de RNA-later, maintenus à température ambiante pendant 24 h puis congelés et conservés à – 20 °C jusqu’aux analyses. Dans les échantillons d’ARN totaux extraits, la concentration, la pureté et la qualité sont vérifiées. Les mesures d’expression sont effectuées après RT-PCR en utilisant des « primers porcins » spécifiques pour les cytokines IL-6, IL-8, IL1-β et TNF⍺. Les différences d’expression sont testées par analyse de variance.

Résultats. – À l’âge de 1 j, l’expression des 4 cytokines est augmentée (P < 0,05) chez les descendants des mères qui ont reçu le régime HP par rapport à ceux dont les mères ont ingéré le régime C. Il en est de même avec le régime LP pour l’IL1-β et le TNF⍺ (P < 0,05) et l’IL-8 (P < 0,10) mais pas pour l’IL-6. À l’âge de 28 j, seule l’expression d’IL-6 a tendance à être augmentée (P < 0,10) avec le régime HP, alors qu’avec les 2 régimes extrêmes (LP et HP), l’expression des 3 autres cytokines est diminuée (IL-8, P < 0,05) ou a tendance à diminuer (IL1-β et TNF⍺, P < 0,10).

Conclusion. – L’ingestion d’un régime déséquilibré en protéines par la mère en gestation entraîne des modifications dans l’expression des cytokines de l’inflammation chez la descendance à court et moyen termes. Une augmentation de ces médiateurs dès la naissance peut entraîner des réponses inflammatoires exacerbées, pouvant provoquer des dommages tissulaires, mais aussi causer des perturbations dans la perméabilité intestinale. Leur diminution à 28 j suggère une baisse de l’immunité intestinale et ainsi, une sensibilité des porcelets accrue vis-à-vis de certains pathogènes juste avant le sevrage. En perspective, des analyses seront faites à l’âge de 185 j pour connaître les effets à long terme.




© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° S1

P. 71 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P045 - Impact des composés de la voie des folates dans le régime maternel sur la croissance fœtale et postnatale, le métabolisme et le comportement alimentaire
  • V Amarger, A-L Brabant, D Darmaun, P Parnet
| Article suivant Article suivant
  • P047 - Les carences maternelles en vitamines B9 et 12 sont associées à une cardiomyopathie hypertrophique chez le nouveau-né
  • S* Pooya, M Moreno-Garcia, J-M Alberto, P Brachet, Y Malthierry, J-L Guéant, R-M Guéant-Rodriguez

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.