Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P049 - Les lipides laitiers en alimentation infantile : intérêt de la matière grasse laitière pour la restauration des valeurs du DHA cérébral chez le jeune rat déficient en omega 3 - 07/12/10

Doi : NUCLI-12-2010-24-S1-0985-0562-101019-201005290 

B Delplanque [1],

Q DU [1],

J C Martin [2],

N Pages [1],

S Van der Geest [1],

P Le Ruyet [3],

D Dripois [1]

Voir les affiliations

Résumé

Introduction et But de l’étude. – Le DHA est l’acide gras le plus important du cerveau et des déficiences en omega 3 pendant la gestation et/ou la lactation peuvent avoir un impact dramatique sur la santé du jeune et de l’adulte : notamment l’obésité, la cognition et/ou les pathologies mentales.

La plupart des formules infantiles contiennent des mélanges d’huiles végétales permettant d’assurer les recommandations en termes d’apport en acides gras essentiels omega 6 (Linoleique-LA) et omega 3 (Alpha-Linolénique-ALA) ainsi que de ratio LA/ALA.

L’objectif de cette étude a été d’évaluer l’impact de la matière grasse laitière (MGLA), par comparaison aux formules infantiles classiques à base de mélanges d’huiles végétales (palme/colza/tournesol), pour tenter de restaurer une composition normale en DHA du cerveau de jeunes rats rendus déficients par une carence de l’alimentation des mères en ALA.

Matériel et Méthodes. – Les mères sont nourries pendant 6 semaines avant, puis pendant la gestation et l’allaitement avec des régimes à 5 % (poids) de lipides, sub-carencés en ALA (0,4 % AGT) préparés à base de palme/soja (97/3). Au sevrage, les petits (10 mâles et 10 femelles) sont soumis pendant 6 semaines à des régimes à 10 % de lipides. Le premier groupe (G1) reçoit un régime palme apportant une dose minimale d’ALA (0,4 %), les groupes 2 et 3 reçoivent les mêmes quantités d’ALA soit 1,5 % des AGT (source colza), mélangé à l’huile de palme (G2) ou la MGLA (G3). Deux groupes contrôles : G4 n’apportant que de la MGLA comme lipides, soit 0,8 % d’ALA et G5 recevant du colza pur comme lipides, soit 8 % d’ALA (10 fois plus que MGLA). L’analyse des AG du cerveau a été réalisée chez les petits au sevrage et après 6 semaines de régime.

Résultats. – La restauration des valeurs de DHA du cerveau du jeune rat déficient au sevrage, est meilleure après 6 semaines de régimes MGLA qu’après des régimes palme enrichis en ALA. Les mélanges à 1,5 % d’ALA en MGLA et palme augmentent le DHA cérébral de 80 % et 60 % respectivement. L’utilisation de MGLA pure (0,8 % ALA) entraîne une augmentation 3 fois plus importante du DHA que celle obtenue avec le palme à 0,4 % ALA. De plus l’utilisation de MGLA pure (0,8 % ALA) induit une restauration aussi efficace du DHA cérébral que le régime colza apportant 10 fois plus d’ALA (8 % ALA) permettant ainsi d’atteindre les niveaux de DHA d’animaux normaux.

Conclusion. – Les régimes à base de beurre semblent montrer une plus grande efficacité pour restaurer le DHA cérébral chez le jeune rat déficient en omega 3.

Conflits d’intérêt : Financement Lactalis.




© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° S1

P. 72 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P048 - Effets d’une supplémentation en citrulline sur un modèle animal de retard de croissance intra-utérin
  • A* Bourdon, C Nowak, N Winer, P Parnet, D Darmaun
| Article suivant Article suivant
  • P050 - Effet d’un régime hypocalorique-hypoglucidique sur la composition corporelle et l’attaque radicalaire chez le rat rendu obèse
  • M* Lamri-Senhadji, S Louala, A Benyahia-Mostefaoui, A Boualga

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.