Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P066 - Étude pharmacocinétique chez l’Homme de l’eau minérale naturelle marquée par un traceur stable : l’oxyde de deutérium - 07/12/10

Doi : NUCLI-12-2010-24-S1-0985-0562-101019-201005309 

F Peronnet [1],

D Mignault [2],

P Du Souich [3],

S* Vergne [4],

L Le Bellego [4],

L Jimenez [4],

R Rabasa-Lhoret [2]

Voir les affiliations

Résumé

Introduction et But de l’étude. – L’absorption, la distribution et l’élimination de l’eau, ingérée sous forme d’eau minérale naturelle (EMN : commercialisée par Danone, eaux plates avec un contenu minéral total < 650 mg/L), et le renouvellement de l’eau de l’organisme ont été étudiés par traçage à l’oxyde de deutérium (D2O) dans une étude clinique incluant 36 volontaires masculins, en bonne santé, jeunes (25 ± 4 ans) et normo-pondéraux (Indice de masse corporelle : 23,3 ± 2,0 kg/m2).

Matériel et Méthodes. – Les volontaires étaient maintenus dans un état de bonne hydratation en ingérant 2 L d’EMN en plus de leur régime alimentaire, deux jours avant le début de l’étude puis sur toute la période d’étude. Après une nuit de jeûne, les volontaires ingèrent 0,1 g de D2O par kg de masse maigre dans 300 mL d’EMN.

Résultats. – Immédiatement avant puis au cours de l’heure suivant l’ingestion des prélèvements sanguins sont réalisés à intervalles réguliers. Du jour suivant l’ingestion (J1) jusqu’à J9, des échantillons d’urine ont également été collectés tous les deux jours. Suite à l’ingestion d’EMN marquée, le rapport deutérium/hydrogène (D/H) augmente rapidement dans le plasma et l’eau des cellules du sang : 5 min après ingestion des EMN, il est significativement plus élevé que la valeur pré-ingestion (193 ± 12 ppm et 193 ± 30 ppm, respectivement vs 149 ± 1 ppm). La demi-vie de l’apparition du D2O qui augmente de façon exponentielle vers un plateau, est de l’ordre de 6 min, le plateau étant atteint entre 20 et 30 min selon les sujets. Pendant la période initiale post ingestion (5-30 min) d’importantes différences interindividuelles du (D/H) dans le compartiment plasmatique et l’eau des cellules du sang sont observées. Toutefois, chez tous les sujets, le rapport D/H est remarquablement identique dans les deux compartiments. Pour chaque sujet, la diminution de D/H dans l’urine de J1 à J9 suit une relation log-linéaire avec le temps (r > – 0,987). Selon cette relation, le volume d’eau corporelle est de 46,6 ± 5,7 L (61,3 ± 8,6 % du poids corporel), l’élimination de l’eau corporelle s’effectue avec une demi-vie de 7,17 ± 1,01 jours, le temps de résidence moyen de l’eau corporelle étant de 10,3 ± 1,4 jours et le taux de renouvellement de l’eau de 4,6 ± 0,9 L/jour (10 % de l’eau corporelle). L’analyse pharmacocinétique fournit des résultats semblables : volume d’eau total de 42,2 à 46,8 L (55 à 61 % de la masse corporelle) et demi-vie de l’eau corporelle de 6,2 à 7,2 jours, selon le modèle utilisé (à un ou deux compartiments ou non-compartimental).

Conclusion. – Ainsi, chez des sujets masculins jeunes et bien hydratés, l’eau ingérée sous forme d’EMN atteint en moins de 5 minutes le plasma et les cellules du sang. De plus, 50 % de l’eau corporelle est renouvelée approximativement en 1 semaine.




© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° S1

P. 80 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P065 - Autofluorescence cutanée après un repas riche en produits de glycation avancée
  • C* Mast, J Boyard, J Hotto, B Gatta-Cherifi, H Gin, V Rigalleau
| Article suivant Article suivant
  • P067 - Impact d’oligoéléments sur le transcriptome d’adipocytes humains en culture
  • B Romier, J Marcotorchino, E Gouranton, E Blouin, J-F* Landrier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.