Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P118 - La nutrition entérale est-elle associée à la diarrhée aux soins intensifs (SI) ? - 07/12/10

Doi : NUCLI-12-2010-24-S1-0985-0562-101019-201005366 

S* Graf [1],

L Genton [1],

A Clerc [1],

N Delieuvin [2],

C Heidegger [2],

R Thibault [1],

C Pichard [1]

Voir les affiliations

Résumé

Introduction et But de l’étude. – La littérature relate une incidence de la diarrhée variant de 2 à 95 % aux SI, ainsi qu’une association entre la nutrition entérale (NE) et la diarrhée. Cette étude prospective vise à vérifier l’existence ou non de cette association.

Matériel et Méthodes. – Durant un mois, tous les patients admis aux SI pour au moins 24 h et ne présentant pas de stomie intestinales ont été inclus. Pour tous les jours d’hospitalisation aux SI, la présence ou non de diarrhée (≥ 3 selles liquides/jour), les traitements reçus ainsi que les caractéristiques de la nutrition ont été relevés. Le pour centage de couverture énergétique par NE ainsi que le volume et l’énergie reçus par NE ont été comparés entre les jours de diarrhée et ceux sans diarrhée. Les besoins énergétiques ont été estimés pour les femmes et les hommes à 25 et 30 kcal/kg de poids corporel, respectivement. Les relations entre les traitements antibiotiques, les laxatifs et la diarrhée ont aussi été analysées. Les résultats sont présentés sous forme de moyenne ± DS. Les comparaisons ont été réalisées par un test de Mann-Whitney. Les risques ont été évalués par des odds ratio et intervalles de confiance (IC).

Résultats. – Mille cent trente-trois jours d’hospitalisation ont été analysés, correspondant à 171 patients (âge 60 ± 16 ans, BMI 26 ± 5 kg/m2, SOFA au J1 6 ± 6). Sur les 666 jours de NE, 85 étaient compliqués de diarrhée.

Tableau.

L’odds ratio évaluant le risque de développer une diarrhée sous NE est de 4,1 (IC95 % [2,38-7,13], p < 0,001). Sur les 85 jours de diarrhée sous NE, 11 jours comprenaient une prise de laxatifs, et 67 un traitement antibiotique.

Conclusion. – Aux SI, la couverture énergétique des besoins par la NE, les apports énergétiques ainsi que le volume par la NE sont plus importants les jours avec diarrhée que sans diarrhée. Bien qu’une relation de cause à effet ne puisse être confirmée entre la diarrhée et la NE, cette étude démontre un risque plus élevé de diarrhée chez les patients de SI nourris par NE.




© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° S1

P. 104 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P117 - Épidémiologie de la diarrhée en réanimation : une étude rétrospective de 3 mois et demi
  • R* Thibault, S Graf, N Delieuvin, C P Heidegger, C Pichard
| Article suivant Article suivant
  • P119 - Valeur diagnostique des marqueurs nutritionnels dans la cachexie cardiaque et facteurs associés
  • V* Yadouleton, G Zeanandin, F Le Duff, A Proton, F Bernasconi, X Hébuterne, S M Schneider

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.