Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P120 - Prévalence et dépistage de la dénutrition chez les sujets adultes atteints de paralysie cérébrale - 07/12/10

Doi : NUCLI-12-2010-24-S1-0985-0562-101019-201005368 

I* Benigni [1 et 2],

P Devos [3],

T Rofidal [4],

D Séguy [5]

Voir les affiliations

Résumé

Introduction et But de l’étude. – L’augmentation de l’espérance de vie des sujets atteints de paralysie cérébrale a révélé les conséquences de leurs handicaps sur leur état nutritionnel. Le but de cette étude était d’évaluer la prévalence de la dénutrition dans cette population, de déterminer les facteurs qui y sont associés et de proposer un score de dépistage spécifique.

Matériel et Méthodes. – L’étude a inclus 365 sujets, âgés de 36 ± 9 ans et résidant dans 15 maisons d’accueil spécialisées en France. Les patients recevant déjà une nutrition entérale étaient exclus. Chaque sujet bénéficiait d’une évaluation nutritionnelle comprenant des critères anthropométriques (poids actuel, poids usuel, perte de poids dans les 3 derniers mois, taille, IMC) et biologiques (albuminémie, CRP). Trois niveaux de dénutrition ont été définis comme suit : absente (A : si perte de poids < 5 % et IMC ≥ 18,5 et albuminémie ≥ 35 g/L) ; modérée (M : si perte de poids entre 5 % et moins de 10 % ou IMC entre 16 et moins de 18,5 ou albuminémie entre 30 g/L et moins de 35 g/L) ; sévère (S : si perte de poids ≥ 10 % ou IMC < 16 ou albuminémie < 30 g/L). Un questionnaire était complété pour chaque sujet. Il comprenait 13 questions binaires concernant les difficultés à s’alimenter, les troubles digestifs et les facteurs susceptibles d’augmenter les besoins énergétiques des sujets. Un test de Chi2 était utilisé afin d’identifier dans ce questionnaire les facteurs qui étaient associés à la dénutrition. Un score de dépistage de la dénutrition était ensuite élaboré grâce à une analyse factorielle discriminante.

Résultats. – La prévalence de la dénutrition était de 58 % (33 % de modérées et 25 % de sévères). Les 4 facteurs les plus pertinents sur le plan statistique ont été utilisés pour construire le score de dépistage suivant : poids < 40 kg (10 points), position assise impossible ou inconfortable (4 points), nécessité d’une aide au repas (partielle ou totale) (4 points), suspicion de reflux gastro-œsophagien (RGO) (3 points). Ce score permettait de distinguer 3 niveaux de risque de dénutrition (faible si 0 point, modéré si entre 1 et 10 points et élevé si > 10 points) répondant aux 3 niveaux de dénutrition (A, M, S) (Tableau).

Tableau.

La probabilité pour un sujet d’être sévèrement ou modérément dénutri en cas de score élevé (> 10 points) était de 90 %. Inversement, sa probabilité de ne pas être sévèrement dénutri en cas de score faible (= 0 point) était également de 90 %.

Conclusion. – Près de 6 adultes sur 10 atteints de paralysie cérébrale étaient dénutris. Ce score de dépistage simple et rapide souligne, du fait des critères qu’il utilise, l’importance d’une prise en charge pluridisciplinaire dans cette population.




© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° S1

P. 105 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P119 - Valeur diagnostique des marqueurs nutritionnels dans la cachexie cardiaque et facteurs associés
  • V* Yadouleton, G Zeanandin, F Le Duff, A Proton, F Bernasconi, X Hébuterne, S M Schneider
| Article suivant Article suivant
  • P121 - Surpoids et obésité au cours des chimiothérapies pour cancer du sein localisé en 2009-2010
  • A S Kempf, A Bajard, A M Foucaut, T Gargi, J Carretier, S Berthouze, M Touillaud, O Tredan, P* Bachmann, B Fervers

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.