Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P130 - Association néo-adjuvante et adjuvante d’un soluté et d’une alimentation pauvres en polyamines au docetaxel dans le cancer de la prostate en échappement hormonal (EH) : étude ouverte de phase II - 07/12/10

Doi : NUCLI-12-2010-24-S1-0985-0562-101019-201005379 

B* Cipolla [1 et 2],

D Bligny [3],

L Miglianico [4],

X Artignan [4],

C Abraham [5],

J P Moulinoux [2]

Voir les affiliations

Résumé

Introduction et But de l’étude. – Une alimentation pauvre en polyamines (PA) pourrait réduire la croissance tumorale. Nous proposons une étude de phase II visant à connaître l’intérêt d’associer un aliment diététique destiné à des fins médicales spéciales (ADDFMS) à très faible teneur en PA, au doxetaxel chez des patients atteints d’un cancer de prostate métastatique en EH.

Matériel et Méthodes. – Vingt-huit patients d’âge médian 69 ans ont suivi un programme nutritionnel comprenant une alimentation quasi-exclusive en soluté sans PA pendant 2 semaines, puis réintroduction progressive d’une alimentation naturelle à faible teneur en PA maintenue durant toute la durée de l’observation. Six cycles de docetaxel 75 mg/m2 ont été administrés à partir de la 3e semaine. Soixante-dix pour cent des patients prenaient des antalgiques de palier II ou III. L’objectif principal était la tolérance ; les objectifs secondaires étaient : 1) la qualité de vie (questionnaire QLQ-C30), 2) les réponses cliniques (scores d’état général O.M.S et de douleurs EVA et E.V.S., consommation d’antalgiques) et biologiques (NFS, CRP, albuminémie, phosphatases alcalines et PSA). Le soluté était fourni par Nutrialys Medical Nutrition (co-fondateurs : B Cipolla et J Moulinoux). Les statistiques étaient analysées par les tests t de Student et Wilcoxon. La différence significative était p < 0,05 par rapport à J0.

Résultats. – Vingt-sept patients sont évaluables pour la phase soluté seul, 18 ont eu les 6 cycles de docetaxel, 10 n’ont pas pu compléter la chimiothérapie (4 progressions, 3 décès, une aplasie, 2 intolérances gustatives). – Tolérance : a) phase soluté seul : aucune toxicité observée, pas de perte pondérale ; b) phase Soluté + doxetaxel : on observe une réduction des effets indésirables par rapport aux nombres attendus (na) : 25 % de vomissements ou diarrhées de grades 1 ou 2 ; 2 neutropénies grade 4 (na : 54 %) ; aucun cas de toxicité cutanée ni onyconichie (na : 30 %), ni neuropathie (na > 10 %), ni stomatite (na > 10 %) rapportées en cas de doxetaxel seul. Pas de modifications des constantes biologiques. – Réponses cliniques : a) phase soluté seul : amélioration (p < 0,05) des scores QLQ-C30 et de douleur ainsi que l’anorexie, tendance à l’amélioration de l’état général (p = 0,07). b) phase soluté + docetaxel : score QLQ-C30 non dégradé pendant la chimiothérapie. Amélioration du score OMS, de l’EVA et de l’anorexie (p < 0,05). Un patient sur 2 a diminué de moitié sa consommation d’antalgiques. Marqueurs : taux de PSA diminué de moitié chez 72 % des pts ayant eu les six cycles de docetaxel.

Conclusion. – L’étude montre la bonne tolérance de l’ADDFMS sans polyamines. De plus on note une amélioration de l’état général, de la douleur avec diminution de la consommation d’antalgiques, une diminution des effets indésirables de la chimiothérapie, contribuant à une meilleure qualité de vie. Les impacts thérapeutiques des solutés sans polyamines dans la prise en charge des cancers devront faire l’objet d’études randomisées de phase III.


Plan



© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° S1

P. 110-111 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P129 - Évaluation de l’état nutritionnel d’un groupe de patients sous chimiothérapie
  • C* Rached-Amrouche, A Gammoudi, F Mahjoub-Essid, H Jamoussi Kamoun, E Falfoul, K Ounaissa-Rejeb, S Blouza-Chabchoub
| Article suivant Article suivant
  • P131 - Qualité et pertinence clinique de la prescription de nutrition parentérale au CH de Dieppe
  • E* Huet, C Méchin, P Rocatcher, I Poullain, N Devos

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.