Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P135 - Optimisation d’un dépistage systématique de la dénutrition chez l’enfant hospitalisé - 07/12/10

Doi : NUCLI-12-2010-24-S1-0985-0562-101019-201005385 

A Cabaret [1],

A De Luca [2],

M Alphonse [2],

M Savelli [2],

D Simon [1],

P Christin [2],

M Dimaio [2],

R* Hankard [1]

Voir les affiliations

Résumé

Introduction et But de l’étude. – Un dépistage systématique de la dénutrition est difficile à mettre en œuvre sur l’ensemble des enfants hospitalisés. Cette étude teste un abaque décisionnel simplifié indépendant du sexe et basé sur l’IMC pour identifier une population qui nécessite une démarche diagnostique complète.

Matériel et Méthodes. – Nous avons mis en place une équipe mobile de dépistage de la dénutrition assurée par des étudiants en médecine. Tous les enfants qui présentent un IMC < 3e percentile pour l’âge et sexe (tables de percentiles) bénéficiaient d’une démarche diagnostique complète standardisée encadrée par un senior. Les données recueillies manuellement par les externes étaient confrontées à un programme expert (macro Excel) et testées contre un abaque simplifié de tri des patients. Les données quantifiées sont exprimées en moyenne ± DS et les proportions comparées par test de Chi2.

Résultats. – Tous les enfants hospitalisés dans notre CHU du 23/06/10 au 30/07/10 ont été inclus dans cette étude pilote (n = 218). Nous avons retenu 184 cas documentés et uniques (âge : 6,4 ± 4,8 ans [1 mois à 17,5 ans], 57 % de garçons, 39 % de maladies chroniques). Douze enfants (6,5 %) présentaient un IMC < 3e percentile et 4 (2,2 %) un poids inférieur à 80 % du poids attendu pour la taille. Une analyse ROC montre qu’un RPT < 0,89 identifie au mieux les enfants qui présentent un IMC < 3e percentile (sensibilité 87 %, spécificité 91 %, VPN 99 % [2 faux négatifs] et VPP de 46 %). Dix enfants parmi les 12 enfants dépistés présentaient des signes cliniques de dénutrition. Un IMC < 3e percentile était plus fréquemment retrouvé dans les pathologies chroniques (14 vs 4 %, p = 0,01). L’interprétation de l’IMC a engendré 9 erreurs dont 6 faux négatifs. Un abaque simplifié indépendant du sexe identifiait 16,9 % (n = 31) d’enfants à tester sans faux négatifs.

Conclusion. – Un IMC < 3e percentile permet d’identifier une population qui nécessite une démarche diagnostique complète. Il diagnostique des enfants dénutris qui ne le sont pas avec les critères de Waterlow. Un abaque simplifié basé sur l’IMC et indépendant du sexe augmente la population à tester sans générer de faux négatifs. Le diagnostic de dénutrition impose un examen clinique et une enquête anamnestique au mieux ciblée sur des enfants dépistés par un index simple et fiable. Une validation de la démarche diagnostique est nécessaire.




© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° S1

P. 113 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P134 - Facteurs prédictifs de sous-alimentation chez 1 688 patients adultes hospitalisés : une analyse multivariée basée sur deux études prospectives transversales de contrôle qualité du service de la restauration hospitalière
  • R* Thibault, M Chikhi, A Clerc, P Darmon, P Chopard, L Genton, M P Kossovsky, C Pichard
| Article suivant Article suivant
  • P136 - Évaluation des pratiques professionnelles en SSR gériatrique sur trois ans. Apport d’une UTNc
  • B* Derycke, D Corbobesse, B Pitrat, M T Rabus, L Livolsi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.