Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P136 - Évaluation des pratiques professionnelles en SSR gériatrique sur trois ans. Apport d’une UTNc - 07/12/10

Doi : NUCLI-12-2010-24-S1-0985-0562-101019-201005386 

B* Derycke [1],

D Corbobesse [1],

B Pitrat [1],

M T Rabus [1],

L Livolsi [1]

Voir les affiliations

Résumé

Introduction et But de l’étude. – Évaluer la progression de la qualité des soins en matière d’alimentation/nutrition dans une population de SSR gériatrique (75 % de patients > 80 ans avec 50 % de patients dénutris dont 14 % dénutris sévères), avec la mise en place d’une UTNc et d’un programme de formation entre 2008 et 2010.

Matériel et Méthodes. – Audit de 20 unités réparties dans 5 services de l’hôpital Joffre-Dupuytren, portant sur de patients entrants en SSR au cours du premier trimestre de chaque année ; 80 à 90 dossiers tirés au sort sur un total de 359 (25 %) ont ainsi été enquêtés chaque année à l’aide d’une grille reprenant les 7 objectifs de l’HAS.

Résultats. – Objectif 1, la pesée (3 critères : mesure du poids à l’admission, recueil du poids antérieur, surveillance du poids) : amélioration significative de cet objectif (48 à 66 % en 2010) portant essentiellement sur la surveillance régulière du poids tous les 15 jours (29, 34, 78 %) ; – objectif 2, évaluation de l’état nutritionnel à l’admission (3 critères : MNA, IMC, biologie), amélioration significative de cet objectif (52 à 66 %), portant essentiellement sur le calcul de l’IMC à l’admission (26, 47, 68 %) ; – objectif 3, surveillance de la prise alimentaire chez les patients dénutris ou à risque de dénutrition (1 critère) : amélioration significative de cet objectif (24, 46, 61 %) ; – objectif 4, évaluation des capacités d’alimentation (physique, cognitive, motrice, masticatoire), globalement évaluées (76, 82, 82 %) ; – objectif 5, évaluation des goûts à l’admission : amélioration significative de cet objectif (64, 66, 81 %) ; – objectif 6 : prise en charge nutritionnelle (2 critères : prise en charge du patient à risque et prescription diététique) ; amélioration significative de cet objectif (64 à 93 %), portant à la fois sur la prise en charge du risque de dénutrition (55, 79, 89 %) et l’amélioration de la prescription nutritionnelle diététique (71, 93, 92 %) ; – objectif 6 bis : prise en charge des pathologies spécifiques (stable 89 %) ; – objectif 7, suivi et synthèse dans le dossier (2 critères : suivi diététique et synthèse médicale) : amélioration du suivi diététique et d’une synthèse médicale dans le dossier du patient (24 à 40 %) avec des durées de séjour à la date d’enquête plus courtes (de 36 à 23 jours).

Conclusion. – On note sur les trois ans une amélioration des pratiques professionnelles en matière d’alimentation et de nutrition. L’UTNc bras fort du CLAN a certainement contribué par ses actions de formation (médicale et soignante), sa présence sur le terrain et ses actions de suivi des dénutris sévères à ces résultats.


Plan



© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° S1

P. 113-114 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P135 - Optimisation d’un dépistage systématique de la dénutrition chez l’enfant hospitalisé
  • A Cabaret, A De Luca, M Alphonse, M Savelli, D Simon, P Christin, M Dimaio, R* Hankard
| Article suivant Article suivant
  • P137 - Étude de la renutrition d’une cohorte d’entrants en soins de suite et réadaptation (SSR) avec impédance métrie. Apport de l’Unité transversale de nutrition clinique (UTNc)
  • B* Derycke, S Lassouane, MT Rabus

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.