Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P145 - NRS 2002 chez les patients hospitalisés par rapport à la prise alimentaire - 07/12/10

Doi : NUCLI-12-2010-24-S1-0985-0562-101019-201005396 

M* Arvanitakis [1 et 2],

A Lintermans [3],

M Raedemaeker [3],

A Coudray [3],

S Vereecken [3],

A Van Gossum [1 et 2]

Voir les affiliations

Résumé

Introduction et But de l’étude. – Le NRS 2002 est un outil de dépistage qui est utilisé pour identifier les patients à risque de développer une dénutrition parmi les patients hospitalisés. Le but de notre étude était d’évaluer l’apport du NRS 2002 comme facteur prédictif de l’évolution globale, avec un intérêt particulier pour les patients présentant une diminution de la prise alimentaire.

Matériel et Méthodes. – Tous les patients admis dans notre service de gastro-entérologie médico-chirurgical entre 1/11/2009 et 24/12/2009 (7 semaines) ont été évalués de manière prospective à l’aide du NRS 2002. Les patients présentant une diminution de la prise alimentaire ont complété un questionnaire complémentaire intéressant les habitudes alimentaires, le mode de vie et le cadre socio-économique.

Résultats. – Cent trente-sept patients ont été inclus. La majorité (100/137, 73 %) a été admise d’une façon élective et 78,1 % (107/137) avaient moins de 70 ans. Le NRS 2002 était positif chez 102 patients (74,5 %) et 61/102 avaient un score total ≥ 3. Un NRS 2002 positif a été associé avec une durée de séjour plus longue (8,6 vs 4,8 jours, p = 0,02) et une autonomie réduite après la sortie. Une réduction de prise alimentaire a été observée chez 63 (46 %) patients et 59 ont complété le questionnaire. Parmi ces patients, 16/59 (27,1 %) avaient plus de 70 ans et 22/59 (37,3 %) habitaient seuls. La majorité (38/59, 64,4 %) préparait leur repas eux-mêmes. La cause la plus fréquemment identifiée était la perte d’appétit (43/59, 72,9 %), suivie de troubles de déglutition (9/59, 15,2 %) et de problèmes dentaires (4/59, 6,7 %). Beaucoup de patients se plaignaient de fatigue (49/59, 83,1 %), et de difficultés à faire face à la vie de tous les jours (38/59, 64,4 %). Dans ce sous-groupe de patients présentant une réduction de l’apport alimentaire, l’âge plus avancé (≥ 70 ans) semble être associé avec le fait de vivre (62,5 % vs 27,9 %, p < 0,017) et manger seul (75 % vs 30,2 %, p = 0,003).

Conclusion. – La majorité des patients hospitalisés présente un risque de dénutrition, estimé à l’aide du NRS 2002. En plus, chez les patients présentant une réduction de l’apport alimentaire, d’autres facteurs peuvent intervenir, comme la situation socio-économique, et surtout chez les patients plus âgés.




© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° S1

P. 118 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P144 - Dénutrition hospitalière : un mal inéluctable ? Étude de la progression de sa détection et de sa prise en charge dans un service de gastroentérologie
  • A* Kotovtchikhine, M-L Costa, B Asciach, F Rossi Pacini, R Laugier
| Article suivant Article suivant
  • P146 - Impact financier pour les établissements hospitaliers du mauvais codage PMSI de la dénutrition et de l’obésité. Étude au sein du pôle des pathologies digestives, endocriniennes et métaboliques du CHU de Dijon
  • M-C* Brindisi, C Potignon, A Musat, P Hillon, P Rat, L Osmak, D Rigaud, B Vergès

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.