Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P157 - Effet modulatoire des acides gras polyinsaturés oméga-3 et oméga-6 sur la radiothérapie d’adénocarcinomes colorectaux humains in vitro ou greffés dans des souris nues - 07/12/10

Doi : NUCLI-12-2010-24-S1-0985-0562-101019-201005409 

F* Cai [1],

V Granci [1],

M Rouzaud [2],

R Miralbell [2],

Y M Dupertuis [1],

C Pichard [1]

Voir les affiliations

Résumé

Introduction et But de l’étude. – Les acides gras polyinsaturés de type oméga-3 et oméga-6 (n-3 et n-6 AGPIs) ont été décrits comme ayant des effets opposés sur la modulation de la croissance tumorale. Cette étude compare leur effet modulatoire sur une radiothérapie fractionnée (RT) in vitro et in vivo dans des souris nues xénogreffées avec une lignée d’adénocarcinome colorectale humaine.

Matériel et Méthodes. – In vitro : les cellules HT-29 ont été traitées pendant 24 h avec 20 à 100 μM de n-3 ou n-6 AGPIs, puis exposées à des rayons X de 2 à 6 Gy. Les survies à court et long terme ont été évaluées, respectivement, par des tests MTT et clonogénique. Le cycle cellulaire a été analysé par cytométrie en flux au moyen d’iodure de propidium.

In vivo : les souris nues xénogreffées avec la même lignée HT-29 ont reçu une injection de 0,2 g/kg de n-3 AGPIs ou n-6 AGPIs sous forme d’émulsions lipidiques (respectivement, Omegaven® et Lipovenos®, Fresenius Kabi, Allemagne) durant 11 jours, avec ou sans 5 irradiations de 3,5 Gy (total = 17,5 Gy). Le volume tumoral a été mesuré tous les deux jours au moyen d’un pied à coulisse. Les souris ont ensuite été sacrifiées, pesées et disséquées. Les tumeurs ont été collectées, fixées et enrobées dans la paraffine. Une analyse immunohistochimique de la prolifération cellulaire a été effectuée au moyen d’une coloration avec l’anticorps anti-Ki67. Les données sont exprimées en moyennes ± déviation standard (%) et analysées statistiquement au moyen d’un t-test (n = 6/groupe).

Résultats. – In vitro : les n-3 AGPIs et, dans une moindre mesure, les n-6 AGPIs augmentaient de façon dose-dépendante la cytotoxicité de la RT. De plus, les n-3 AGPIs, combinés ou non avec la RT, bloquaient le cycle cellulaire dans la phase G2/M ;

– in vivo : la croissance tumorale était légèrement réduite par combinaison des n-3 AGPIs avec RT, comparé à la RT seule (P = 0,34) ou la RT combinée avec les n-6 AGPIs (P = 0,78). L’administration IV de n-3 ou n-6 AGPIs seule n’avait pas d’effet (voir tableau). L’expression de Ki-67 était significativement inhibée après traitement avec n-3 AGPIs (n-3 AGPIs vs contrôle : P = 0,0005 ; n-3 AGPIS + RT vs RT : P = 0,32).

Tableau. – Effet des n-3 ou n-6 AGPIs sur les souris xénogrefées avec HT29.

Conclusion. – In vitro : l’augmentation du nombre de cellules bloquées en phase G2/M après traitement avec les n-3 ou n-6 AGPIs combinés avec la RT se traduit par une diminution de la survie cellulaire à long terme ; – in vivo : une immunohistochimie par coloration au Ki-67 indique une diminution de prolifération cellulaire lorsque les n-3 AGPIs sont combinés à la RT, mais l’effet additif sur la croissance tumorale n’est pas confirmé de façon significative.


Plan



© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° S1

P. 123-124 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P156 - Effet de la citrulline orale sur le métabolisme protéique chez l’adulte sain non dénutri : étude prospective, randomisée, en double aveugle et cross-over
  • R* Thibault, L Flet, M Lemerle, J-L Orsonneau, V Ferchaud-Rouger, D Picot, D Darmaun
| Article suivant Article suivant
  • P158 - Action directe de la citrulline sur la synthèse protéique musculaire : rôle de la voie mTOR
  • S* Le Plenier, S Walrand, L Cynober, C Moinard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.