Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P188 - Création d’une consultation de suivi après pose de gastrostomie percutanée endoscopique au CHU de Nîmes - 07/12/10

Doi : NUCLI-12-2010-24-S1-0985-0562-101019-201005443 

C* Bories [1],

C Paoli [1],

C Volle [1],

V Phoutthasang [1],

P Pouderoux [1]

Voir les affiliations

Résumé

Introduction et But de l’étude. – La gastrostomie est le dispositif de choix pour une nutrition de plus de 3 semaines lorsque le patient nécessite une nutrition artificielle et que le tube digestif est fonctionnel. Les conditions de pose ainsi que les contre-indications sont maintenant bien établies. Pourtant, aucun consensus concernant le suivi du matériel posé et de la cicatrisation n’a été proposé. Nous avons donc mis en place depuis 2008 un suivi systématique des patients après pose de gastrostomie.

Matériel et Méthodes. – Tous les patients ayant bénéficié d’une pose de gastrostomie (GEP) ont été suivis depuis 2008 par une équipe constituée de deux infirmières d’endoscopie digestive et d’un gastro-entérologue. Chaque patient pouvait être vu en consultation avant la pose afin de répondre à ses questions. La pose réalisée, chaque patient était revu le lendemain, si possible en présence de sa famille. L’infirmière d’endoscopie leur expliquait alors le fonctionnement de la sonde, avec remise d’un livret créé par l’équipe à cet effet. Cela permettait le suivi matériel de la sonde, un lien entre le domicile et l’hôpital, le suivi nutritionnel, l’explication des principales complications et leurs solutions ainsi que les coordonnées de l’équipe. Chaque patient était reconvoqué à 3 semaines pour une consultation groupée afin de permettre de vérifier la cicatrisation, d’adapter la nutrition entérale et de planifier le suivi. Le suivi se faisait ensuite en fonction de ses besoins, avec programmation des changements de sonde, pose de boutons de gastrostomie et suivi nutritionnel.

Résultats. – De 2008 à août 2010, 575 consultations ont été réalisées lors du suivi, soit 175 patients. Le nombre moyen de consultations par patient était de 3. Les résultats mettent en évidence une augmentation des poses de sondes de remplacement depuis la création de l’équipe avec augmentation des poses de boutons, mais surtout une diminution nette des complications. Le tableau ci-dessous retrace le nombre de pose de première sonde et de sonde de remplacement, ainsi que celui de pose de boutons de gastrostomie.

Tableau.

À la création de ce suivi, nous avons noté 26,7 % de complications cutanées suite à la pose d’une gastrostomie, avec des brûlures graves et étendues. Le suivi des patients a permis d’obtenir une diminution de ces complications à moins de 5 % et de gravité moindre.

Conclusion. – L’éducation et le suivi des patients porteurs d’une GEP, par une consultation systématique groupée médicale et infirmière, permet de réduire les complications et d’améliorer le confort des patients par une augmentation des poses de boutons. Cette consultation permet une meilleure acceptation de la nutrition, une meilleure observance et une meilleure qualité de vie.




© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° S1

P. 138 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P187 - Effets de l’ingestion conjointe de probiotiques et de lactoferrine sur la flore fécale et l’immunité
  • A-M* Davila, A Blais, C Delteil, F Blachier, D Tomé
| Article suivant Article suivant
  • P189 - Variations de la leptinémie chez l’enfant non obèse tunisien
  • S* Boukthir, S Mazigh Mrad, I Ayadi, M Feki, N Kaabachi, A Sammoud, A Jmal, M Abdennebi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.