Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P195 - Mélanges de nutrition parentérale non administrés en réanimation néonatale : quelles en sont les causes ? - 07/12/10

Doi : NUCLI-12-2010-24-S1-0985-0562-101019-201005451 

D* Reitter [1],

C Jaskowiec [1],

S Poullain-Termeau [1],

S Saizy-Callaert [1],

A Thebault [1]

Voir les affiliations

Résumé

Introduction et But de l’étude. – L’unité de production des mélanges de nutrition parentérale de notre établissement réalise chaque année environ 4 000 poches pour le service de réanimation néonatale. Cette activité comprend dans une proportion 93 %-7 %, la production de mélanges à la carte et de mélanges standards. Cette production a lieu 4 jours par semaine, ce qui implique une anticipation des prescriptions par les médecins et nous savons que tous les mélanges produits ne sont pas administrés. L’objectif du travail a été de déterminer sur une période de 3 mois, en prospectif, le pourcentage de non administration des préparations et d’en déterminer les principales causes.

Matériel et Méthodes. – Les informations ont été obtenues au cours des staffs médicaux quotidiens suivis par l’interne de pharmacie, par consultation des dossiers patients dans le service clinique et à partir du document de traçabilité mis en place dans le service pour les mélanges standard.

Résultats. – Les résultats sur 3 mois montrent un total de 53 mélanges non administrés sur 949 produits (mélanges standards + à la carte) soit un taux de non administration de 5,6 %. Durant cette période, 74 mélanges standards ont été produits, 7 mélanges ont été considérés comme administrés malgré une traçabilité incomplète et 19 n’ont pas été utilisés, soit un taux de non administration de 25,7 %. Les causes identifiées sont : des mélanges arrivés à péremption avant leur utilisation (94,7 % des cas) et le non respect des conditions de conservation des poches (5,3 %). En ce qui concerne les mélanges à la carte, le taux de non administration est de 34/949 soit 3,6 %. Les 4 principales causes mises en évidence sont : pour 10/34 une ablation du cathéter central veineux (KTC) du fait d’une alimentation entérale totale (soit 29,4 %), pour 8/34 un changement de prescription dû à une instabilité hémodynamique de l’enfant (soit 23,5 %), pour 7/34 des échecs de pose de KTC (soit 20,6 %), pour 2/34 une infection sur KTC nécessitant son retrait (soit 5,9 %). Pour 5/34 soit 14,7 % des mélanges non administrés, la cause n’a pu être retrouvée.

Conclusion. – Ces résultats montrent une faible proportion de mélanges pour nutrition parentérale fabriqués et non administrés en particulier pour les mélanges à la carte. Compte tenu de notre production 4 jours par semaine, seulement 20 % (8/34) des poches à la carte non administrées sont liées à un changement de prescription. Une meilleure anticipation des interventions sur KTC (ablation) associée à une rationalisation de la production de mélanges standards devraient permettre de réduire encore ces pour centages. Enfin, une réflexion sera menée pour améliorer la traçabilité des poches standards dans le service.




© 2010 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° S1

P. 141 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P194 - Intérêt des pharmaconutriments dans le support nutritionnel de l’enfant : revue de la littérature
  • F* Settimi, C Morzier, S Dévaud, J Depeyre, C Jotterand, M-H Perez, J Cotting
| Article suivant Article suivant
  • P196 - Prise en charge multidisciplinaire de l’aversion orale du jeune enfant : expérience multicentrique en Belgique
  • D* Hermans, G François, V Decroës, M Scaillon, E Dain, P Alliet, E Janssens, B Hauser, Y Vandenplas, T Devreker, I Hoffmann, I Paquot, M Van Winckel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.