Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Circulating free tumor DNA and colorectal cancer - 10/12/10

Doi : 10.1016/j.gcb.2009.04.015 
T. Lecomte a, , b, c , N. Ceze a, c, É. Dorval a, c, P. Laurent-Puig d
a Université François-Rabelais, parc Grandmont, 37200 Tours, France 
b CNRS, UMR 6239 (GICC université Francois-Rabelais), 31, avenue Monge, 37200 Tours, France 
c Service d’hépatogastroentérologie et de cancérologie digestive, CHRU de Tours, 37044 Tours cedex 09, France 
d Inserm UMR-S775 « base moléculaire de la réponse aux xénobiotiques », université Paris-Descartes, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Cancer is characterized by multiple somatic genetic and epigenetic alterations that could be useful as molecular markers for detecting tumor DNA in different bodily fluids. In patients with various diseases as well as in healthy subjects, circulating plasma and serum carry small amounts of non-cell-bound DNA. In this free circulating DNA, tumor-associated molecular alterations can be detected in patients who have cancer. In many instances, the alterations identified are the same as those found in the primary tumor tissue, thereby suggesting tumor origin from a fraction of the circulating free DNA. In fact, various types of DNA alterations described in colorectal cancer have been detected in the circulating free DNA of patients with colorectal cancer. These alterations include KRAS2, APC and TP53 mutations, DNA hypermethylation, microsatellite instability (MSI) and loss of heterozygosity (LOH). Also, advances in polymerase chain reaction (PCR)-based technology now allow the detection and quantification of extremely small amounts of tumor-derived circulating free DNA in colorectal cancer patients. The present report summarizes the literature available so far on the mechanisms of circulating free DNA, and on the studies aimed at assessing the clinical and biological significance of tumor-derived circulating free DNA in colorectal cancer patients. Thus, tumor-derived circulating free DNA could serve as a marker for the diagnosis, prognosis and early detection of recurrence, thereby significantly improving the monitoring of colorectal cancer patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Les altérations génétiques ou épigénétiques somatiques des cellules tumorales constituent un moyen d’identification moléculaire de la présence d’ADN tumoral dans un prélèvement biologique. De l’ADN libre est présent dans le sang et, chez les patients atteints de cancer, une fraction de cet ADN est d’origine tumorale. Chez des patients atteints de cancer, l’origine tumorale d’une fraction de l’ADN libre circulant a été démontrée au moyen de la détection d’altérations génétiques de l’ADN libre circulant plasmatique et/ou sérique identiques à celles mises en évidence au niveau de l’ADN extrait de la tumeur. Les altérations génétiques et épigénétiques les plus communes décrites dans le cancer colorectal ont été détectées au niveau de l’ADN libre circulant plasmatique et/ou sérique de patients atteints de cancer colorectal. Il s’agit principalement de mutations de l’oncogène KRAS2, de mutations des gènes suppresseurs de tumeurs APC et TP53, d’altérations de marqueurs microsatellites et d’anomalies de la méthylation de l’ADN tumoral. Grâce aux développements technologiques considérables réalisés dans le domaine de l’analyse de l’ADN, la recherche de nouveaux biomarqueurs du cancer colorectal basée sur la détection de l’ADN libre d’origine tumorale sérique ou plasmatique ou extrait d’autres prélèvements biologiques ouvre de nouvelles voies pour la mise au point de tests relativement simples et peu onéreux pour le dépistage, le diagnostic précoce de récidive, l’évaluation du pronostic et la prédiction de la réponse aux traitements.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 12

P. 662-681 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Stem cells and colon cancer: The questionable cancer stem cell hypothesis
  • C. Gespach
| Article suivant Article suivant
  • Feasibility and safety of granulocytapheresis in Crohn’s disease: A prospective cohort study
  • G. Bresci, A. Romano, A. Mazzoni, F. Scatena, E. Altomare, A. Capria, R. Sacco

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.