Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Atteinte osseuse révélatrice d’une maladie de Gaucher chez l’enfant - 13/12/10

Doi : 10.1016/j.rhum.2010.07.002 
Linda Rossi a, 1, , Francesco Zulian b, Jérôme Stirnemann c, Thierry Billette de Villemur d, Nadia Belmatoug e
a Service de pédiatrie, rhumatologie pédiatrique, CHU de Bicêtre, 78, rue du Général-Leclerc, 94270 Le Kremlin Bicêtre, France 
b Unité de rhumatologie pédiatrique, service de pédiatrie, université de Padoue, Padoue, Italie 
c Service de médecine interne, hôpital Jean-Verdier, 93143 Bondy cedex, France 
d Service de neurologie pédiatrique, hôpital Trousseau, 75571 Paris, France 
e Centre de référence des maladies lysosomales, service de médecine interne, hôpital Beaujon, 92110 Clichy-Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Décrire les manifestations initiales et les caractéristiques cliniques de l’atteinte osseuse au sein d’une cohorte de patients atteints d’une maladie de Gaucher à début pédiatrique.

Méthodes

Des patients atteints de maladie de Gaucher à début pédiatrique, suivis par le Centre français de référence des maladies lysosomales, ont été évalués de façon rétrospective. Les caractéristiques démographiques ainsi que la fréquence, le type et la localisation des événements squelettiques pertinents ont été collectés.

Résultats

Quarante-quatre patients, 41 de type 1 et trois de type 3, ont été inclus dans l’étude. L’atteinte osseuse, présente chez 32 % des patients, était l’élément révélateur de la maladie le plus fréquent après l’hépatosplénomégalie (41 %). Les enfants avec des symptômes osseux lors de la présentation initiale étaient significativement plus âgés que ceux sans symptômes de ce type (9,8 vs 5,6 ans). Au moment du diagnostic, 45 % des patients avaient des symptômes squelettiques (douleur osseuse et/ou crise osseuse). Pour deux tiers des patients chez lesquels des radiographies ont été effectuées, il existait une preuve d’au moins une anomalie osseuse, principalement une déformation en flacon Erlenmeyer et une nécrose avasculaire. Soixante-treize pour cent des patients présentaient au moins un événement squelettique majeur dans leurs antécédents cliniques ; parmi ceux-ci, le premier événement était survenu à l’âge pédiatrique dans 45 % des cas.

Conclusions

L’atteinte squelettique est un élément révélateur fréquent de la maladie de Gaucher chez les enfants. Étant donné sa prévalence élevée, elle devrait être soigneusement évaluée, afin de débuter au moment opportun une thérapie appropriée et empêcher des complications irréversibles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maladie de Gaucher, Enfance, Présentation initiale de la maladie, Os, Complications


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais sa référence anglaise dans le même volume de Joint Bone Spine (doi:10.1016/j.jbspin.2010.02.045).


© 2010  Société Française de Rhumatologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 77 - N° 6

P. 616-620 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Vers une évaluation multidimensionnelle des Patient Reported Outcome Measures (PROM) : développement et validation d’un questionnaire à l’attention de patients atteints de spondylarthrite ankylosante/spondylarthropathie
  • Yasser El Miedany, Maha El Gaafary, Sally Youssef, Deborah Palmer
| Article suivant Article suivant
  • Camptocormies ou cormoptoses réductibles : étude rétrospective sur une série de 63 malades
  • Michel Laroche, Pascal Cintas

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.