Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Atteinte audiovisuelle inaugurale de pathologies neurologiques spécifiques - 13/12/10

Doi : 10.1016/j.neurol.2010.08.006 
B. Bourre a, J. Aupy b, M. Saleh c, D. Gaucher c, L. Thomas b, C. Tranchant b, J. De Seze b, N. Collongues b,
a Département de neurologie, hôpital universitaire de Rouen, 1, rue de Germont, 76031 Rouen, France 
b Département de neurologie, hôpital universitaire de Strasbourg, 1, place de l’Hôpital, 67091 Strasbourg cedex, France 
c Département d’ophtalmologie, hôpital universitaire de Strasbourg, 1, place de l’Hôpital, 67091 Strasbourg, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’association d’une atteinte auditive et visuelle, simultanée ou consécutive, est rare au début d’une maladie neurologique. Afin de déterminer si l’atteinte audiovisuelle inaugurale témoigne de pathologies neurologiques spécifiques, nous avons réalisé une enquête prospective sur 307 patients pendant six mois dans une unité de neurologie spécialisée dans les pathologies inflammatoires. Six patients (2 %) avaient une atteinte audiovisuelle inaugurale. L’âge moyen était de 39,5±14,7ans, avec un sex-ratio homme:femme de 1:2. Une atteinte audiovisuelle simultanée était notée dans trois cas, caractérisée par une baisse d’acuité visuelle (BAV) et des acouphènes (deux cas) ou une hypoacousie (un cas). Dans les autres cas, le symptôme initial était une BAV (un cas), un vertige (un cas) et une hypoacousie (un cas). L’intervalle moyen entre les deux atteintes était de 3,8±4,3mois. Le diagnostic neurologique était établi dans quatre cas (67 %), en moyenne 4,6±4,6mois après le début de la maladie et comprenait une sclérose en plaques, un syndrome de Vogt-Koyanagi-Harada, un syndrome de Susac et un syndrome de Cogan. La recherche systématique d’une telle association sémiologique chez des patients jeunes pourrait permettre de raccourcir le délai au diagnostic.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The association of visual and auditory impairments, simultaneously or consecutively, is a rare condition at the onset of neurological diseases. To determine whether audiovisual impairment can be associated with a specific group of neurological disorders at onset, we performed a prospective study of 307 patients over 6months in a specialized neurological unit in inflammatory diseases. Six patients (2%) experienced inaugural audiovisual impairments. The mean age of patients at onset was 39.5±14.7years, with a male:female ratio of 1:2. Both deficiencies were reported in three cases, including loss of visual acuity with tinnitus (two cases) or hearing loss (one case). Initial visual dysfunction, characterised by loss of visual acuity, was noted in one patient. Initial auditory impairment, characterised by dizziness and hearing loss, was noted in two patients. The mean interval between the occurrence of visual and auditory impairments was 3.8±4.3months. A neurological diagnosis was made in four cases (67%) at a mean time of 4.6±4.6months after disease onset. Visual impairments were optic neuritis for multiple sclerosis, serous retinal detachment for Vogt-Koyanagi-Harada’s disease, a central retinal artery occlusion for Susac’s syndrome and a retinal vasculitis for Cogan’s syndrome. The systematic investigation of inaugural audiovisual impairment in young patients could help shorten the time to a specific neurological diagnosis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Atteinte audiovisuelle, Sclérose en plaques, Syndrome de Cogan, Syndrome de Susac, Syndrome de Vogt-Koyanagi-Harada

Keywords : Audiovisual impairment, Multiple sclerosis, Cogan syndrome, Susac syndrome, Vogt-Koyanagi-Harada syndrome


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 166 - N° 12

P. 1017-1023 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Fistules carotidocaverneuses : présentation clinique, prise en charge et diagnostics différentiels
  • B. Schneider-Lise, C. Vignal-Clermont, P. Gastaud
| Article suivant Article suivant
  • Névrite optique rétrobulbaire bilatérale cécitante après vaccination contre la grippe saisonnière chez une patiente présentant un syndrome de Sharp
  • M. Laffon-Pioger, F. Rocher, M. Cohen, S. Chanalet, P. Thomas, C. Lebrun

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.