Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Un cas d’ophtalmoplégie horizontale bilatérale : le syndrome 1 + 1 - 13/12/10

Doi : 10.1016/j.neurol.2010.06.005 
B. Bourre a, N. Collongues b, , M. Bouyon c, J. Aupy b, F. Blanc b, C. Speeg c, J. de Seze b
a Département de neurologie, hôpital universitaire de Rouen, 1, rue de Germont, 76031 Rouen, France 
b Département de neurologie, hôpital universitaire de Strasbourg, 1, place de l’Hôpital, 67091 Strasbourg cedex, France 
c Département d’ophtalmologie, hôpital universitaire de Strasbourg, 1, place de l’Hôpital, 67091 Strasbourg, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les paralysies oculomotrices dans la sclérose en plaques (SEP) sont caractérisées par une ophtalmoplégie internucléaire ou un déficit isolé de l’abduction ou de l’adduction. Une paralysie complète unilatérale ou un syndrome « un et demi » de Fischer sont plus rares. Une ophtalmoplégie horizontale bilatérale a été rapportée de façon exceptionnelle.

Observation

Nous décrivons ici un cas d’ophtalmoplégie horizontale bilatérale dans le cadre d’un premier événement démyélinisant à haut risque de SEP. L’examen de l’IRM cérébrale retrouvait une lésion inflammatoire des deux noyaux abducens dans la partie médiane du tegmentum pontique expliquant la sémiologie oculomotrice. Une récupération complète après 3g de solumédrol intraveineux a été observée.

Discussion

Seuls deux cas comme celui-ci ont été précédemment décrits dans la littérature, tous associés à une paralysie faciale périphérique dans le cadre d’un premier événement de SEP. Notre patiente a la particularité de présenter une atteinte oculomotrice sans autre lésion du tronc associée. Par analogie avec le syndrome « un et demi » de Fisher, cette ophtalmoplégie horizontale complète bilatérale très rare pourrait être intitulée syndrome « un plus un » et pourrait correspondre de façon spécifique à un premier événement démyélinisant de SEP.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Oculomotor deficiencies in multiple sclerosis (MS) are frequently characterized by internuclear ophthalmpoplegia or isolated abduction or adduction palsies. Complete unilateral conjugate gaze paralysis and the “one and a half” syndrome are rare. Complete bilateral horizontal gaze paralysis has been exceptionally reported.

Observation

Here, we describe an unusual oculomotor paralysis as a suspected first event of MS. A 24-year-old woman with an uneventful medical history presented for sudden onset of binocular diplopia. On examination, abduction and adduction saccades were impossible, whereas vertical eye saccades and convergence were normal. Oculocephalic reflex failed to improve horizontal eye movement. No nystagmus and no other sign of brainstem dysfunction were observed. Visual acuity was 4/10 in the right eye and 6/10 in the left eye. A sign of Marcus Gunn was noted in the right eye. Blood samples and cerebrospinal fluid were normal, no oligoclonal bands were detected. Visual evoked potentials were significantly impaired in both eyes and argued for bilateral optic neuritis. Brain MRI scans showed white matter T2-hypersignal abnormalities, which fulfill Barkhof criteria for MS. A small symmetric lesion was noted in the posterior part of the medial pontine tegmentum. As a first episode of MS was suspected, treatment with methylprednisolone 1000mg/d for 3 days was started, and was followed by complete recovery of eye movements and visual acuity after 3 weeks.

Discussion

To our knowledge, only two cases of complete horizontal bilateral ophthalmoplegia have been reported in the literature. Both were associated with peripheral facial nerve palsy as a first event in MS. In our case report, we describe for the first time a complete bilateral horizontal ophthalmoplegia with no other brainstem dysfunction. By analogy with the “one and a half” syndrome, such complete horizontal gaze paralysis could be named a “one and one” syndrome and seems to be specifically related to a first event of MS.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ophtalmoplégie horizontale bilatérale, Ophtalmoplégie internucléaire, Syndrome un et demi de Fischer, Noyau abducens, Sclérose en plaques

Keywords : Bilateral complete ophthalmoplegia, Internuclear ophthalmoplegia, Fischer’s “one and a half” syndrome, Abducens nucleus, Multiple sclerosis


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 166 - N° 12

P. 1028-1031 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Névrite optique rétrobulbaire bilatérale cécitante après vaccination contre la grippe saisonnière chez une patiente présentant un syndrome de Sharp
  • M. Laffon-Pioger, F. Rocher, M. Cohen, S. Chanalet, P. Thomas, C. Lebrun
| Article suivant Article suivant
  • Fenestration des gaines du nerf optique et régression des anomalies vasculaires péripapillaires dans un cas d’hypertension intracrânienne secondaire
  • A. Graffe, S. Giraudet, A. Lecq, J.-P. Adenis, D Milea

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.