Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Secret médical et VIH/sida au Sénégal : connaissances, pratiques, aspects éthiques et perspectives - 14/12/10

Doi : 10.1016/j.medleg.2010.11.001 
M.M. Soumah , M.Y.M.J. Ouédraogo, S.A. Dia, M. Ndiaye, M.C.G. Fall, M.L. Sow
Service de médecine légale, faculté de médecine, pharmacie et odontostomatologie, université Cheikh Anta Diop (UCAD), BP 5005, Dakar-Fann, Sénégal 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs de l’étude

Les objectifs de ce travail sont d’évaluer la mise en pratique du secret professionnel par les médecins et infirmiers en charge des personnes vivant avec le VIH/sida (PVVIH), d’apprécier la perception des patients en matière de sauvegarde du secret médical, de relever les spécificités du secret médical en cas de VIH tant chez les professionnels de santé que chez les patients, de dégager des perspectives et des recommandations en matière de secret médical et VIH outre les possibilités de légiférer.

Matériel et méthode

L’enquête a été menée sur une période de huit mois du 5 janvier 2009 au 18 août 2009, dans les trois grands hôpitaux publics de Dakar. Il s’agit d’une étude knowledge, practice and coverage (KPC) faite de deux questionnaires.

Résultats

Le nombre d’acteurs de la santé soumis au questionnaire était au total de 120 personnes. La moyenne d’âge était de 29,89 ans. Les acteurs de la santé affirmaient avoir une bonne maîtrise de la règle du secret professionnel. Mais l’évaluation de niveau de connaissances des différentes dérogations montrait des insuffisances dans la maîtrise des dérogations à la règle du secret médical. La difficulté du respect du secret était plus importante en cas de polygamie. Dans notre étude, 51,7 % des acteurs de la santé étaient en faveur d’une levée du secret médical contre 48,3 % qui étaient contre la levée du secret médical. Pour ceux qui étaient en faveur d’une levée du secret médical, la raison avancée était la réduction du risque de transmission. Nous avons interviewé au total 153 PVVIH. La moyenne d’âge de ces personnes était de 39,97 ans. Les PVVIH s’estimaient en majorité bien protégées par la règle du secret médical au Sénégal. Les PVVIH avaient, dans près de 60 % des cas, informé leurs proches. Sur l’ensemble des patients interrogés, 70,6 % (n=108) n’étaient pas en faveur d’une levée du secret médical contre 28,8 % (n=44) qui optaient pour la levée du secret médical et une seule personne n’avait pas donné son avis.

Conclusion

L’adoption de nouvelles dispositions législatives permet au médecin de prendre les précautions nécessaires afin de protéger le partenaire du patient contaminé ; le médecin n’est plus hanté par le spectre d’une éventuelle poursuite judiciaire pour violation de la règle du secret médical.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

The objectives of this work are to value the practice of the physicians and nurses concerning professional confidentiality about people living with HIV/AIDS, to appreciate the perception of the patients concerning safeguard of medical confidentiality, to raise the specificities of medical secret in case of VIH, to clear the perspectives and recommendations concerning medical secret and HIV besides the possibilities to legislate.

Material and method

The investigation has been led on period of 8 months from January 5th, 2009 to August 18th, 2009, in three public hospitals of Dakar. It is about a KPC survey (knowledge, practice and coverage) made of two questionnaires.

Results

The number of health actors submitted to the questionnaire was among 120 persons. The average of age was 29.89 years. Being about the attitude of the actors facing a wife in polygamous home who ignores her husband’s serological state known positive about whom she worries, 93.3% (n=112) of actors found that it was possible to inform the woman. We interviewed 153 persons living with the HIV. The average of age of the PLHIV was 39.97 years with a median of 40 years old.

Conclusion

The adoption of new legislative arrangements allows the physician to bring precautions in order to protect the partner of the patient contaminated, without being haunted by the specter of a possible judicial pursuit.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Secret professionnel, VIH, Sida, Confidentialité

Keywords : Professional confidentiality, HIV, AIDS


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 1 - N° 3-4

P. 100-108 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Qu’en est-il de la personne de confiance sept ans après sa mise en place ? Enquête sur deux établissements hospitaliers du Maine et Loire
  • N. Jousset, A. Annereau, E. Leger, C. Rougé-Maillart
| Article suivant Article suivant
  • Évolution de la jurisprudence tunisienne en matière d’indemnisation des infections nosocomiales
  • A. Aissaoui, N.H. Salem, A. Chadly

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.