Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Qu’en est-il de la personne de confiance sept ans après sa mise en place ? Enquête sur deux établissements hospitaliers du Maine et Loire - 14/12/10

Doi : 10.1016/j.medleg.2010.10.006 
N. Jousset , A. Annereau, E. Leger, C. Rougé-Maillart
Service de médecine légale, CHU d’Angers, 4, rue Larrey, 49933 Angers cedex 9, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’enquête réalisée auprès de 41 soignants répartis sur deux établissements hospitaliers du Maine et Loire s’est attachée à décrire quelle était la perception de la personne de confiance, sept ans après sa création. Les données relatives aux modalités de délivrance de l’information au patient et au mode de recueil de l’identité de la personne de confiance retranscrivent les difficultés pratiques d’application des textes, parfois imprécis, par les soignants. Même si certaines notions sont bien intégrées par les équipes, cette mission de désignation d’une personne de confiance par le patient lors de chaque hospitalisation est vécue comme une charge administrative supplémentaire, dont l’ensemble des dimensions de son utilité n’est que rarement appréciée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The survey carried out among 41 nursing assistants spread over two hospital establishments in the Maine et Loire region, France, set about describing the perception of the trustworthy person seven years after its creation. Data relating to ways in which information is given to patients and the methods used to ascertain the identity of the trustworthy person highlight the practical difficulties in applying the texts, which are sometimes inaccurate, by nursing assistants. Although some concepts are well integrated by teams, this mission of assigning a trustworthy person by the patient each time hospitalisation takes place is seen as an additional administrative burden, whose usefulness is seldom appreciated.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Personne de confiance, Loi 4 mars 2002, Enquête descriptive

Keywords : Trustworthy person, Law of 4 March 2002, Descriptive survey


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 1 - N° 3-4

P. 95-99 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La responsabilité du médecin régulateur. La régulation médicale est-elle un métier à risques ?
  • I. Barat, E. Baccino
| Article suivant Article suivant
  • Secret médical et VIH/sida au Sénégal : connaissances, pratiques, aspects éthiques et perspectives
  • M.M. Soumah, M.Y.M.J. Ouédraogo, S.A. Dia, M. Ndiaye, M.C.G. Fall, M.L. Sow

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.