Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prescription des examens biologiques préopératoires : audit des pratiques dans un hôpital universitaire et mise en place de recommandations locales - 14/12/10

Doi : 10.1016/j.annfar.2010.09.010 
R. Bernard, D. Benhamou, H. Beloeil
Département d’anesthésie-réanimation, hôpital Bicêtre, AP–HP, université Paris-Sud, 94275 Le Kremlin–Bicêtre, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Comparer les prescriptions préopératoires d’examens complémentaires en vue d’une chirurgie programmée et leur coût avant et après la mise en place de recommandations locales.

Type d’étude

Rétrospective, observationnelle.

Patients

L’ensemble des patients adultes ayant bénéficié d’une intervention programmée dans sept spécialités chirurgicales.

Méthodes

L’ensemble des examens préopératoires prescrits pendant une semaine (2008) a été noté. Une grille d’aide à la prescription établie à partir des recommandations publiées et validée par les anesthésistes-réanimateurs de l’établissement a ensuite été mise en place. Un second audit a été réalisé un an après (2009).

Résultats

En 2008, 85 dossiers ont été analysés et 79 en 2009. En moyenne, la moitié (46 % en 2008 et 58 % en 2009) des prescriptions n’étaient pas conformes aux recommandations, les praticiens prescrivant plus que ce qu’ils avaient eux-mêmes recommandé. La conformité globale aux recommandations locales n’a pas significativement évolué en 2009. Cependant, les prescriptions d’électrocardiogramme (ECG) (79 % versus 95 % ; p<0,05) et de ionogramme sanguin (72 % versus 99 % ; p<0,05) étaient significativement en meilleure conformité. Le coût de l’ensemble des prescriptions par excès avait diminué d’un facteur de 2,4 en 2009.

Conclusion

Le nombre et le coût des prescriptions d’examens complémentaires ne suivant par les recommandations sont importants. L’amélioration des prescriptions après mise en place de recommandations locales découlant d’un référentiel national n’est ni immédiate ni complète.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

To compare the number and the cost of preoperative tests ordered before scheduled surgery before and after implementation of local guidelines.

Study design

Observational retrospective survey.

Patients

All patients scheduled in seven surgical specialties.

Methods

All preoperative tests ordered during a 1-week period (2008) were noted. Local guidelines based on published guidelines and validated by anesthesiologists of the hospital were then implemented. A second audit was performed 1 year after (2009).

Results

Eighty-five and 79 patients’ files were analyzed in 2008 and 2009, respectively. On average, half (46% in 2008 and 58% in 2009) of prescriptions did not follow the guidelines, with anaesthesiologists prescribing more than their own recommendations. Overall conformity to the local guidelines did not improve between 2008 and 2009. However, EKG (79% vs. 95%, p<0.05) and serum electrolytes (72% vs. 99%, p<0.05) ordered were significantly in better agreement with the guidelines. Costs associated with inadequate orders were divided by 2.4 in 2009.

Conclusions

Existing practice is overall poor. Non-compliance of preoperative testing to guidelines is a significant cause of uncontrolled cost. Change in compliance is a slow process.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Examens biologiques complémentaires, Préopératoire, Audit, Recommandations

Keywords : Preoperative evaluation, Recommendation, Audit, Biological testing


Plan


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 12

P. 868-873 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La démographie médicale des anesthésistes réanimateurs est-elle encore compromise en France à l’horizon 2020 ?
  • S. Pontone, N. Brouard
| Article suivant Article suivant
  • Défaut de réalisation de l’autotest de la machine d’anesthésie à l’ouverture de la salle d’opération. Étude des pratiques
  • S. Suria, J.-M. Puizillout, P. Baguenard, J.-L. Bourgain

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.