Médecine

Paramédical

Autres domaines


Les risques de la voie d’abord en cœlioscopie - 27/12/10

Doi : 10.1016/S0368-2315(10)70039-9 
P. Collinet a, M. Ballester b, A. Fauconnier c, X. Deffieux d, , F. Pierre e
a Service de gynécologie-obstétrique, CHU Jeanne de Flandres, 59000 Lille, France 
b Service de gynécologie-obstétrique, CHU Tenon, 75020 Paris, France 
c Service de gynécologie-obstétrique, CHI Poissy-Saint Germain en Laye, 78300 Poissy, France 
d Service de gynécologie-obstétrique, Hôpital Antoine Béclère, 157 rue de la Porte de Trivaux, 92140 Clamart, France 
e Service de gynécologie obstétrique, CHU Poitiers, 86000 Poitiers, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Éditer des recommandations pour la pratique clinique concernant les techniques d’installation en cœlioscopie et leurs complications, par le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF), fondées sur les preuves disponibles.

Matériel et méthode

Revue de la littérature portant sur des articles en français et en anglais issus de Medline, PubMed et de la Cochrane database en utilisant les mots clés suivants : laparoscopic entry, laparoscopy access, pneumoperitoneum, Veress needle, open (Hasson), direct trocar, visual entry, shielded trocars, optical trocar radially expanded trocars, and laparoscopic complications.

Résultats

En l’absence d’antécédent de laparotomie, quatre techniques ayant été largement évaluées peuvent être utilisées en première intention (grade B) : technique aveugle transombilicale après création d’un pneumopéritoine à l’aiguille ; open cœlioscopie (à ciel ouvert) ; abord en hypochondre gauche : pneumopéritoine et insertion du trocart (mini- ou microcœlioscopie) ; trocart direct transombilical sans pneumopéritoine préalable. Les systèmes d’introduction à dilatation radiale et les trocarts optiques ne peuvent pas être recommandés en première intention du fait de leur évaluation encore insuffisante (grade C). En cas d’antécédent de laparotomie médiane, quelle que soit la technique utilisée, on recommande un abord premier à distance des cicatrices (grade B). Il est recommandé de réaliser un abord en hypochondre gauche (grade C). Le niveau de mise en place du premier trocart cœlioscopique en cours de grossesse devra être adapté au volume de l’utérus (grade B). À partir du deuxième trimestre, deux techniques d’insertion des trocarts sont alors recommandées : l’open cœlioscopie (par voie transombilicale ou sus-ombilicale selon le volume de l’utérus) ou un abord dans l’hypochondre gauche (grade C). Pour l’établissement du pneumopéritoine à l’aiguille, une fois l’aiguille introduite, et quel que soit le lieu d’insertion, la réalisation d’un ou plusieurs tests de sécurité est recommandée (grade B) et toute mobilisation de l’aiguille doit être proscrite. La patiente doit être placée en décubitus dorsal à plat (sans Trendelenburg) (grade B). Il est recommandé d’établir une hyperpression transitoire (entre 15 et 25 mmHg) (grade C).

Conclusion

L’application de ces recommandations devrait optimiser les décisions concernant le choix d’une technique pour l’installation en cœlioscopie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

To provide guidelines for clinical practice from the French college of obstetrics and gynecology (CNGOF), based on the best evidence available, on laparoscopic entry techniques and technologies and their associated complications.

Materials and methods

French and English-language articles from Medline, PubMed, and the Cochrane Database were searched, using the key words: laparoscopic entry, laparoscopy access, pneumoperitoneum, Veress needle, open (Hasson), direct trocar, visual entry, shielded trocars, optical trocar radially expanded trocars, and laparoscopic complications.

Results

Except for high-risk subgroups, laparoscopic entry should be performed using one of the four followings techniques (grade B): trans-umbilical trocar insertion after creation of a pneumoperitoneum using Veress needle; open-laparoscopy (Hasson technique), left upper quadrant (LUQ) laparoscopic entry or trans-ombilical direct trocart insertion. Because of insufficient evaluation, radially expanding trocars and visual entry systems (optical trocars) should not be used as a first-line technique (grade C). Left upper quadrant (LUQ, Palmer’s) laparoscopic entry technique should be used in patients with previous midline incision laparotomy (grade B). In pregnant women, the level of insertion of the first trocar should be adapted to uterine volume (grade B). In second trimester, an open (Hasson) or a LUQ technique should be performed (grade C). In third trimester, an open (Hasson) technique (above the level of uterine fundus) should be performed when a laparoscopy is indicated. For pneumoperitoneum establishment using Veress needle insertion, one or several Veress needle safety tests or checks should be done (grade B) and waggling of the Veress needle from side to side must be avoided, as this can enlarge a bowel or vascular injury. In the Veress needle method of entry, the abdominal pressure should be increased immediately prior to insertion of the first trocar (from 15 to 25 mmHg) (grade C).

Conclusion

Implementation of this guideline should optimize the decision-making process in choosing a particular technique to enter the abdomen during laparoscopy.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Accès laparoscopique, Entrée cœlioscopique, Pneumopéritoine, Aiguille de Veress, Open, Hasson, Trocart

Keywords : Laparoscopic entry, Laparoscopy access, Pneumoperitoneum, Veress needle, Open, Hasson, Trocar


Plan

Plan indisponible

© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 39 - N° 8S2

P. S123-S135 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Introduction : Méthodologie des recommandations pour la pratique clinique sur les risques de la voie d’abord en cœlioscopie
  • X. Deffieux, A. Fauconnier, F. Pierre
| Article suivant Article suivant
  • Texte des recommandations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.