Médecine

Paramédical

Autres domaines


Complications maternelles du diabète gestationnel - 27/12/10

Doi : 10.1016/S0368-2315(10)70045-4 
G. Beucher , B. Viaris de Lesegno, M. Dreyfus
Service de gynécologie-obstétrique et médecine de la reproduction, CHU de Caen, avenue Côte de Nacre, 14033 Caen cedex 9, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Évaluer les risques de complications maternelles en cas de diabète gestationnel (DG) traité ou non.

Méthode

Recherche bibliographique en langues française et anglaise effectuée par consultation des banques de données PubMed et Cochrane.

Résultats

Le diagnostic de DG permet d’identifier une population à risque de prééclampsie et de césarienne (NP4). Ces risques sont corrélés de façon positive et linéaire au degré de l’hyperglycémie initiale (NP2). Le traitement intensif du DG modéré permet de réduire le risque de pathologie hypertensive de la grossesse (hypertension artérielle gravidique et prééclampsie) par rapport à une prise en charge usuelle, sans majoration des risques de césarienne, d’extraction instrumentale et d’hémorragie du post-partum (NP1). Le surpoids et l’obésité sont des facteurs de risque de prééclampsie indépendants de l’hyperglycémie maternelle (NP2). Leur association au DG augmente toutefois les risques de prééclampsie et de césarienne par rapport aux femmes diabétiques ayant un indice de masse corporelle normal (NP3). La présence de facteurs de risque surajoutés (âge maternel élevé, obésité, antécédents d’hypertension artérielle chronique ou de néphropathie, mauvais équilibre glycémique) peut justifier d’un rythme de surveillance (pression artérielle, recherche d’une protéinurie) plus rapproché que le suivi prénatal mensuel classique, en raison des risques accrus de prééclampsie (avis d’expert).

En dépit d’une corrélation avec la macrosomie, suspectée ou non en anténatal, le risque de césarienne persiste quel que soit le poids de naissance (NP3). Les risques d’extraction instrumentale, de déchirure périnéale sévère et d’hémorragie du post-partum ne sont pas influencés par le diagnostic et le traitement du DG (NP2).

Des troubles psychologiques à type d’anxiété et d’altération de la perception de soi peuvent être présents au moment du diagnostic de DG (NP3). Le traitement diminuerait le risque de dépression du post-partum (NP2).

Conclusion

Les données disponibles sur les complications maternelles du DG concernent essentiellement les risques de prééclampsie et de césarienne. Le traitement intensif du DG permet de réduire ces risques. La surveillance de la grossesse doit être adaptée en fonction de la présence de facteurs de morbidité associés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

To estimate maternal outcome of treated or untreated gestational diabetes mellitus (GDM).

Methods

French and English publications were searched using PubMed and Cochrane library.

Results

The diagnosis of GDM gathers a high risk population of preeclampsia and cesarean section (EL3). These risks are positively correlated with the level of hyperglycemia in a linear way (EL2). Intensive treatment of mild GDM compared with routine care reduces the risk of pregnancy-induced hypertension (preeclampsia, gestational hypertension). Moreover, it does not increase the risk of operative vaginal delivery, cesarean section and postpartum haemorrhage (EL1). Overweight, obesity and maternal hyperglycemia are independant risk factors for preeclampsia (EL2). Their association with GDM increases the risk of preeclampsia and cesarean section compared to diabetic women with normal body mass index (EL3). The association of several risk factors (such as advanced maternal age, pre-existing chronic hypertension, pre-existing nephropathy, obesity, suboptimal glycemic control) increases the risk of preeclampsia. In that case, the classical follow-up (blood pressure measurement, proteinuria) should be more frequent than monthly (professional consensus).

The risk of cesarean section is increased by macrosomia, whether it was prenatally suspected or not. But this increased risk remains whatever the birth weight is (EL3). Diagnosis and treatment of GDM do not reduce the risk of severe perineal lesions, operative vaginal delivery and postpartum haemorrhage (EL2).

Some psychological symptoms, such as anxiety and alteration of self-perception, can occur at the diagnosis of GDM (EL3). The treatment of GDM seems to reduce the risk of postpartum depression symptoms (EL2).

Conclusion

Most of the informations published on GDM cover the risks of preeclampsia and cesarean section. Intensive care of GDM reduces theses risks. The pregnancy follow-up should be adjusted to the risk factors.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Diabète gestationnel, Complications maternelles, Pronostic maternel, Traitement, Diabète gestationnel non traité

Keywords : Gestational diabetes mellitus, Maternal outcome, Maternal morbidity, Treatment, Untreated gestational diabetes


Plan

Plan indisponible

 Cet article a fait l’objet d’une publication princeps en anglais dans la revue Diabetes & Metabolism, sous la référence : Diabetes Metab 2010;36(6 Pt2): sous presse.


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 39 - N° 8S2

P. S171-S188 - décembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Définitions, épidémiologie, facteurs de risque
  • F. Galtier
| Article suivant Article suivant
  • Complications fœtales et néonatales du diagnostic gestationnel : mortalité périnatale, malformations congénitales, macrosomie, dystocie des épaules, traumatisme obstétrical, complications néonatales
  • D. Mitanchez

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.