Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Anesthésie en chirurgie orthopédique - 03/01/11

[36-605-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0289(11)44778-2 
M. Carles , M. Blay, E. Gaertner
Pôle d'anesthésie réanimation (Professeur M. Raucoules-Aimé), Centre hospitalier universitaire de Nice, Hôpital l'Archet 2, 151, route Saint-Antoine-Ginestière, 06202 Nice cedex 3, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les impératifs préopératoires de l'anesthésie en chirurgie orthopédique/traumatologique sont : d'informer sur les techniques d'anesthésie locorégionale (ALR) et d'en discuter le rapport bénéfice-risque afin de proposer un protocole anesthésique accepté par le patient ; d'informer sur le recours transfusionnel et obtenir un consentement éclairé ; d'informer sur le risque thromboembolique et ses mesures préventives ; d'informer sur le risque infectieux. Il s'agit également de réaliser les bilans complémentaires adaptés en fonction de la chirurgie et du terrain, de vérifier la compatibilité des traitements avec la chirurgie proposée permettant de planifier les arrêts ou relais thérapeutiques nécessaires, de proposer des thérapeutiques spécifiques (érythropoïétine, antibiothérapie) et parfois de rediscuter au cas par cas avec le chirurgien de l'opportunité d'une chirurgie fonctionnelle mineure aux implications anesthésiques non négligeables chez un patient médicalement non stabilisé ou à haut risque. La prise en charge peropératoire comprend : la mise en place des techniques d'ALR pour la période per- et postopératoire dans un but analgésique et de réhabilitation précoce, la prévention ou le traitement des complications postopératoires qui sont maintenant bien connues en chirurgie orthopédique majeure. Par exemple, le recours à un monitorage sanglant est un moyen aisé d'obtenir un monitorage continu de la pression artérielle mais aussi des bilans biologiques. La prise en charge postopératoire inclut : en premier lieu une lutte optimale contre la douleur qui comporte la mise en place d'outils de surveillance régulière avec les équipes de soins et la gestion multimodale des traitements (analgésie locorégionale, systémique), le suivi, le dépistage et la prise en charge des complications (thromboemboliques, hémorragiques, infectieuses). La « réhabilitation précoce », démarche active postopératoire précoce, comporte plusieurs directions dont certains aspects sont en cours d'évaluation : amélioration de l'analgésie postopératoire ; réduction des risques induits thromboemboliques (nouvelles molécules), infectieux (nouvelles procédures préventives) et hémorragiques (substituts du sang) ; prise en compte du terrain : aspects nutritionnels et cognitifs chez la personne âgée, comorbidités et nouvelles thérapeutiques (polyarthrite rhumatoïde par exemple).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Orthopédie, Traumatologie, Anesthésie, Chirurgie de la hanche et du fémur, Chirurgie de l'épaule, Prévention, Garrot, Embolie graisseuse


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Anesthésie pour césarienne
  • A. Le Gouez, M.-P. Bonnet
| Article suivant Article suivant
  • Anesthésie pour chirurgie du rachis
  • N. Bruder, T. Graillon, S. Fuentes

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.