Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêt de la recherche du cytomégalovirus par polymerase chain reaction dans le syndrome de Posner-Schlossman - 18/01/11

Doi : 10.1016/j.jfo.2010.10.008 
C. Rodier-Bonifas a, P.-L. Cornut a, , G. Billaud b, B. Lina b, C. Burillon a, P. Denis a
a Service d’ophtalmologie, hôpital Edouard-Herriot, CHU de Lyon, hospices civils de Lyon, université Claude-Bernard Lyon-I, 5, place d’Arsonval, 69437 Lyon cedex 03, France 
b Service de virologie, hôpital neurocardiologique, CHU de Lyon, hospices civils de Lyon, université Claude-Bernard Lyon-I, 59, boulevard Pinel, 69677 Bron cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Rapporter l’intérêt de la recherche du cytomégalovirus (CMV) par polymerase chain reaction (PCR) appliquée au diagnostic étiologique du syndrome de Posner-Schlossman. Évaluer l’utilité du traitement antiviral par valganciclovir en cas d’infection avérée par PCR.

Patients et méthodes

Une recherche du cytomégalovirus par détection du gène HXFL4 utilisant la PCR en temps réel a été réalisée prospectivement sur des échantillons d’humeur aqueuse issus de patients présumés atteints du syndrome de Posner-Schlossman en complément du bilan d’uvéite hypertensive.

Résultats

Sept patients (deux femmes et cinq hommes âgés de 15 à 56 ans) présumés atteints par le syndrome de Posner-Schlossman ont été prospectivement inclus. Les patients souffraient d’une uvéite hypertensive unilatérale sur un œil blanc, dans un contexte d’hémicrânie avec micro tyndall de chambre antérieure, précipités rétrodescemétiques centraux, discrète anisocorie, sans atrophie ni hétérochromie irienne. L’atteinte était inaugurale dans quatre cas. La recherche de cytomégalovirus par PCR était positive pour cinq d’entre eux, le reste du bilan était négatif pour tous les patients. Les deux patients les plus sévèrement atteints ont bénéficié d’un traitement antiviral oral par valganciclovir avec rechutes systématiques à l’arrêt des antiviraux.

Discussion

La recherche de CMV par PCR dans l’humeur aqueuse, réalisée dans le cadre du syndrome de Posner-Schlossman, permet de poser un diagnostic étiologique positif probable, à défaut d’un diagnostic d’élimination. Le traitement antiviral par valganciclovir peut être utile dans cette indication et devra être évalué dans le futur.

Conclusion

La recherche du cytomégalovirus par PCR sur humeur aqueuse est utile dans la prise en charge des patients présumés atteints par le syndrome de Posner-Schlossman.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

To investigate the possible association between cytomegalovirus (CMV) infection and Posner-Schlossman syndrome using PCR. To evaluate the clinical effect of valganciclovir treatment.

Patients and methods

Patients with anterior uveitis associated with suspected Posner-Schlossman syndrome had their aqueous humor prospectively analyzed for viral deoxyribonucleic acid by HXFL4 gene detection using quantitative real-time PCR.

Results

Seven patients (two females and five males from 15 to 56 years old) with clinical signs of Posner-Schlossman syndrome (anterior nongranulomatous hypertensive uveitis with anterior chamber cells, central keratic precipitates, anisocoria, without iris atrophy) were tested. Examinations of the aqueous humor by polymerase chain reaction demonstrated CMV-DNA in five patients and were negative for other herpes viruses in all patients. Two patients were treated with oral antiviral therapy (valganciclovir). Relapses occurred in all cases after cessation of therapy.

Discussion

Aqueous humor analysis by PCR is useful in differentiating between CMV and other herpes viruses and in making a positive etiological diagnosis in anterior hypertensive uveitis. Valganciclovir may be effective in treating CMV anterior uveitis, but its exact role should be determined in larger studies with a longer follow-up.

Conclusion

Cytomegalovirus detection in aqueous humor using polymerase chain reaction is useful in the management of patients with Posner-Schlossman syndrome.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Uvéite hypertensive, Syndrome de Posner-Schlossman, Cytomégalovirus, PCR en temps réel

Keywords : Uveitis, Posner-Schlossman syndrome, Cytomegalovirus, Real-time PCR


Plan


 Communication orale présentée lors du 115e congrès de la Société française d’ophtalmologie en mai 2009.


© 2010  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 1

P. 24-29 - janvier 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Apport de l’analyse par hybridation comparative génomique dans le mélanome uvéal : étude de dix cas énucléés
  • N. Abi-Ayad, J. Couturier, M. Devouassoux-Shisheboran, J.-D. Grange, L. Kodjikian, A. Calender
| Article suivant Article suivant
  • Utilisation de PowerVote® pour une évaluation
  • J.-C. Quintyn, P. Fostier, P.-A. Gouraud, P. Payoux, J. Lagarrigue

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.